Madame lit un extrait d’Eugène Onéguine de Pouchkine

Pouch_Eug_One Chère lectrice, cher lecteur,

En attendant mon billet sur ce merveilleux roman en vers, voici le poème présenté en exergue :

Le monde est trop fier pour me lire;
Je n’écris que pour mes amis.
J’aurais voulu te présenter
Un cadeau plus digne de toi,
Plus digne de ton âme fière
Où domine un rêve sacré,
De ta limpide poésie
Et de tes sublimes pensées.
Mais qu’importe! Sois indulgent.
Prends cette suite de chapitres
À la fois plaisants et tragiques,
Populaires et éthérés.
Ils disent, ces fruits de mes veilles,
De mes joueuses rêveries,
De ma jeunesse disparue,
Ce qu’a vu l’esprit trop lucide
Et ce que le cœur a souffert.

Splendide non?
Je ne peux que m’incliner et saluer la beauté des vers…
Je n’oublierai sans aucun doute jamais Eugène Onéguine comme la plupart des romans russes que j’ai lus.

Aimez-vous la littérature russe?

Bien à vous,

Madame lit

POUCHKINE, Alexandre. Eugène Onéguine, Paris, Gallimard, collection folio  classique, 2001, p. 35.

Catégories: Mes citations

Tagged as:

8 commentaires »

  1. Je crois que j’ai vu des extraits du ballet éponyme. De la littérature russe, je ne connais qu’ « Anna Karénine » et « Guerre et Paix » de Tolstoï, qui contrairement à ce que je pensais, ne m’ont pas plus emballée que ça, « Les Contes de Petersbourg » de Gogol et « Docteur Givago » de Pasternak. Mais d’après ce qu’on m’en a dit, je testerais bien du Dostoïevski entre deux romans fantastiques…

    Aimé par 1 personne

    • Dostoïevski… à lire aussi de mon côté. Pour ma part, j’ai bien aimé Guerre et Paix et Anna Karénine. J’ai adoré Le docteur Jivago surtout pour l’humanisme qui habite l’âme de Jivago. Connais-tu Vassili Axionov et son roman Une saga moscovite? J’ai débuté et j’ai arrêté. Je veux m’y replonger! J’ai lu aussi beaucoup d’essais de divers théoriciens littéraires…

      Aimé par 1 personne

      • « La Saga Moscovite » me dit en effet quelque chose… J’ai beaucoup aimé l’absurdité de l’oeuvre de Gogol, mais j’avoue que Jivago m’a laissé une impression mitigée. Mais c’est purement subjectif, au delà de toute logique.
        De mon côté, j’ai quelque peu délaissé les classiques depuis la fin de mes études pour me consacrer aux littératures de l’imaginaire auxquelles je consacre mon blog. Et il se trouve que j’ai un livre de science-fiction russe qui m’attend: « Metro 2033 » de Dmitri Gloukhovski. Après tout, c’est un autre pan de la littérature, et je suis très curieuse de ce qui se fait en Russie à ce niveau-là! (Et curieuse de la Russie en général)

        Aimé par 1 personne

  2.  »L’amour au temps du choléra » –
    « Mais il eut l’intime conviction que les êtres humains ne naissent pas une fois pour toutes à l’heure où leur mère leur donne le jour, mais que la vie les oblige de nouveau et bien souvent à accoucher d’eux-mêmes. »
    L’auteur, Gabriel Garcia Marquez, est Colombien et a aussi écrit le livre  »Cent ans de solitude »

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’ai Cent ans de solitude à la maison et j’ai lu aussi De l’Amour et autres démons. Gabriel Garcia Marquez est un grand de la littérature colombienne. J’ai décidé grâce à ce commentaire de lire L’amour aux temps du choléra. J’avais vu le film et je l’avais bien aimé. Jusqu’à maintenant, j’adore le roman… Merci!!!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s