Mots-clés

, ,

d-apres-une-histoire-vraie-par-delphine-de-vigan_5400951[1]Chère lectrice, Cher lecteur,

Parce que les critiques, les blogueuses et les blogueurs en ont beaucoup parlé, j’ai décidé de me lancer dans la lecture D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan. D’ailleurs, la célèbre journaliste québécoise Nathalie Petrowski lui a consacré un article dans La Presse à la suite d’une interview «Delphine de Vigan : L’obsession du vrai ». Donc, le phénomène de Vigan traverse les frontières pour rejoindre aussi le public québécois. C’est ma première rencontre livresque avec cette écrivaine. J’ai lu une centaine de pages et je dois avouer que j’aime bien.

Voici une petite citation pour vous mettre l’eau à la bouche et vous préparer à mon billet concernant cet écrit.

Pour elle, il y avait l’instant présent et l’instant juste après, rien au-delà de plus important ni de plus urgent. L. ne portait pas de montre et ne regardait jamais son portable pour vérifier l’heure. Elle était là, totalement, et se comportait ainsi en toute circonstance. C’était un choix, une façon d’être au monde, un refus de toute forme de diversion ou dispersion (p. 70).

Je trouve intéressante la façon dont de Vigan décrit le personnage de L.

J’ai hâte de vous en parler plus longuement et de vous transmettre mes impressions!

Avez-vous déjà lu ce roman ou d’autres de cette écrivaine?

Bien à vous,

Madame lit

Vigan de, Delphine. (2015). D’après une histoire vraie, Paris, JCLattès, 478p.