Madame lit une citation pour souligner l’anniversaire de…

39 réflexions sur “Madame lit une citation pour souligner l’anniversaire de…”

  1. J’ai lu semaine dernière sept femmes de Lydie Salvayre, Woolf en fait partie… Elle évoque brièvement sa vie et ses démons… Je ne l’ai pas lue mais je le ferai… Belle journée Madame qui lit et joli visuel pour cet article…

    Aimé par 1 personne

  2. Je lis actuellement La traversée des apparences. J’aime beaucoup Virginia Woolf et je lis aussi la présentation et le le livre de Viviane Forrester sur l’écrivaine.
    Je découvre comment on a dit de fausseté sur Virginia en commençant par Leonard.
    Vous êtes au courant de tout cela ?

    Merci à l’avance car je crois que vous aimez beaucoup l’oeuvre de cette merveilleuse écrivaine,

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connais pas ce livre de Vivianne Forrester… Il faudrait que j’y plonge pour en apprendre davantage sur cette écrivaine que j’admire énormément. Je ne suis pas au courant des faussetés qui ont circulé à son sujet..

      J’aime

  3. Il est en poche maintenant… et une petite phrase pour vous de La traversée des apparences :
    « Sentir profondément quelque chose, c’était créer un abîme entre soi et les autres qui, eux aussi, sentent profondément peut-être, mais différemment. »

    Aimé par 1 personne

  4. Je me permets de vous souligner que l’édition de 1977 du roman chez Flammarion comprend une très intéressante préface de Julie Pavesi. Cette femme fait le lien entre les crises de Virginia Woolf et la crainte des critiques au moment de la publication de ses romans. Vous qui aimez Virginia Woolf, cela pourrait vous intéresser.

    J’aime

  5. Vous avez dit Au plaisir!
    Je me permets de vous citer le quatrième de couverture du livre que je lis actuellement, Essais choisis dans Folio

    « Outre la grande romancière qu’on connaît, Virginia Woolf fut aussi une formidable essayiste. Comptes rendus, essais esthétiques, pièces plus expérimentales ou plus personnelles : ces textes nous dévoilent le dialogue ininterrompu de Woolf avec la littérature – celle de ses contemporains comme celle des classiques. On découvrira aussi une femme engagée – pour la cause des femmes, pour le monde ouvrier, contre la guerre. L’essai est pour Woolf un lieu de confrontation avec la tradition littéraire, la culture mais aussi la société. Elle y affute ses arguments, peaufine son style, travaille sa voix. Inlassablement, Woolf réinvente les possibles de l’écriture. »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s