Madame lit Les Chambres de bois

16 réflexions sur “Madame lit Les Chambres de bois”

  1. Merci pour cette présentation qui prend des allures universitaires. On sent que tu as des milliers de choses à dire sur ce roman que tu as décortiqué pour ton mémoire. Je trouve ça très dur de chroniquer des livres qu’on a étudié en profondeur dans le cadre de nos études de lettres, et un peu frustrant aussi car il faut synthétiser en quelques mots ce qu’on a développé dans une bonne centaines de pages. Je pense que je reviendrai par ici lire ta chronique après avoir lu le roman d’Anne Hébert, je pense que tes mots me parleront plus en connaissant le texte que tu analyses, ici très précisément.

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui… J’ai eu de la difficulté à me dégager de mon analyse pour la rendre plus accessible. C’est pourquoi j’ai classé cette chronique dans ma catégorie « Analyses littéraires ». J’ai un peu le même problème avec les autres romans d’Anne Hébert que j’ai tant analysés… Merci pour ce commentaire fort apprécié!

      Aimé par 1 personne

  2. C’est le premier roman québécois que j’ai étudié en Belles-lettres.
    Le deuxième et dernier fut Salut Galarneau de Jacques Godbout. Il n’y en avait que pour la littérature française!
    J’aimerais le relire sans analyse cette fois. Avec un regard d’aujourd’hui.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s