Madame lit pour la Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants

profs2Chère lectrice, Cher lecteur,

Le 5 octobre est toujours pour moi une journée bien spéciale… Proclamée en 1994 par L’UNESCO afin de célébrer le travail des enseignantes et des enseignants du monde entier de tous les paliers (du jardin à l’université), cette dernière revêt une signification particulière parce que je suis professeure. Que serait notre monde sans l’apport des hommes et des femmes qui consacrent leur vie à l’enseignement? Ces personnes contribuent avec tout leur amour à transmettre une passion à leurs étudiantes et à leurs étudiants afin qu’ils deviennent des citoyens engagés, éclairés et capables de rayonner dans ce siècle! Enseigner c’est aussi inspirer, c’est ouvrir les portes des rêves, c’est tenter de libérer le potentiel de chaque étudiant…

Permettez-moi de célébrer cette Journée Mondiale de l’enseignement avec des citations abordant deux professeurs qui ont été significatifs en littérature pour moi… Vous remarquerez que la première aborde une rentrée et la deuxième expose une fin…

La première citation est tirée de Ces enfants de ma vie de Gabrielle Roy. Avant de devenir écrivaine, Gabrielle Roy était institutrice… Ses écrits sont empreints de ses souvenirs reliés à sa première profession….

 En repassant, comme il m’arrive souvent, ces temps-ci, par mes années de jeune institutrice, dans une école de garçons, en ville, je revis toujours aussi chargé d’émotion, le matin de la rentrée. J’avais la classe des tout-petits. C’était leur premier pas dans un monde inconnu. À la peur qu’ils avaient tous plus ou moins, s’ajoutait, chez quelques-uns de mes petits immigrants, le désarroi, en y arrivant, de s’entendre parler dans une langue qui leur était étrangère. (p. 7)

La deuxième citation présente le célèbre Mr Keating dans Le Cercle des poètes disparus. Quel professeur! Je vous offre la fin… Pour moi, elle sera toujours associée à un moment rempli d’émotion… Un professeur qui quitte sa salle de classe, pour de bonnes ou de mauvaises raisons….

Nolan avait renoncé à reprendre le contrôle de la classe et contemplait avec fureur mêlée de stupeur cet hommage rendu à Mr Keating.
Submergé par l’émotion, celui-ci n’avait pas bougé, les yeux brillants.
-Merci, messieurs, dit-il simplement, avec un frémissement dans la voix. Merci à tous.
Il regarda Tod dans les yeux, puis tous les Poètes Disparus. Après un dernier signe de la tête, il quitta la pièce, et le collège de Welton, les laissant debout sur leurs pupitres, maîtres d’eux-mêmes et de leur destin. (p. 177).

poster_journee-mondal_prof_2016Bonne Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants!

Quel a été le professeur qui vous a marqué le plus dans les univers romanesques? Je suis curieuse….

Bien à vous,

Madame lit

Kleinbaum, N.H. (1990). Le cercle des poètes disparus. Paris : France Loisirs.

Roy, G. (1977). Ces enfants de ma vie. Montréal : Stanké.

Catégories: Madame lit, Mes citations

Tagged as:

18 commentaires »

  1. Cela devrait être férié pour nous ce jour-là, ou mieux, classe tenue par le parent le plus critique ! Qu’on puisse voir ce qu’il peut faire de mieux que nous. Enseignante en primaire mais en longue maladie pour le moment !

    Aimé par 1 personne

  2. Très belle journée à toi… Je ne savais pas que celle-ci existait… Je n’ai pas vraiment été touché par un professeur de français en particulier, car j’étais surtout un matheux et je me suis mis à la lecture au fur et à mesure et relativement tard. Voilà pour ma petite vie 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Une journée bien méritée ! Je me souviens encore de certains instituteurs dont un qui nous avait fait lire Moumine le troll de Tove Jansson, ma première émotion de lecture, c’était formidable ! Sinon, je n’ai pas de personnages romanesques qui me viennent à l’esprit mais j’aimerais beaucoup découvrir Gabrielle Roy.
    Belle journée à toi

    Aimé par 1 personne

  4. Bonne journée en retard…
    Du temps que j’ai été professeur (huit ans au secondaire 1970-1978), cette journée n’existait pas ou bien on ne la soulignait pas.
    Quant à savoir quel prof m’a marquée… tu veux dire un prof-auteur ou un prof-personnage?
    Je cherche… mais rien ne me vient.
    Tu me donnes quand même le goût de relire quelques pages du Cercle des poètes disparus.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s