Mots-clés

, ,

 

12août_2017

Chère lectrice, Cher lecteur,

Le 12 août, on célèbre la littérature québécoise et on encourage les auteurs d’ici en achetant un, deux ou trois livres!

Alors, ce matin, j’ai commandé en ligne sur le site Les libraires trois bouquins. En participant par le biais de ce site à un achat de livres, je cours la chance de gagner un lot d’une maison d’édition. En ce sens, j’étais bien motivée! Je vous présente les titres de mes achats :

  • La liberté des savanes de Robert Lalonde- Ce livre se veut son cinquième essai sur l’art de voir, de lire et d’écrire. Le monde sur le flanc de la truite était son premier essai.Grâce au site, j’ai pu avoir accès à quelques pages du livre. Je vous partage un extrait :

Qu’est-ce au juste que l’identité? L’hérédité,  la passion et l’expérience emmêlées. C’est avoir non pas son âge, mais tous les âges en même temps. C’est ce pacte qu’on conclut avec l’ombre et où parfois surgit la lumière. Cette place qu’on mérite dans la vie à cause de certains mouvements brusques qu’on est capable d’avoir, comme l’écrit si bien Jean Giono.

Ça y est, il neige. On a beau s’y attendre, on est pris de court. Il y a ci et ça encore à faire. Tout de même, on tire la langue, on a huit ans, on fait trois pas de gigue sous la virevolte.

  • Ru de Kim Thŭy- J’ai beaucoup entendu parler de ce livre… Alors, je voulais le découvrir… Voici un sublime extrait tiré de la première page… Une plume qui je sais m’emportera loin…

Je suis née à l’ombre de ces cieux ornés de feux d’artifice, décorés de guirlandes lumineuses, traversés de roquettes et de fusées. Ma naissance a eu pour mission de remplacer les vies perdues. Ma vie avait le devoir de continuer celle de ma mère.

  • Toutes les fois où je ne suis pas morte de Geneviève Lefebvre- Claude Lamarche du blogue Laisser des traces a recommandé ce bouquin lors de ma publication il y a un mois pour présenter l’événement du #12août. Donc, j’ai décidé de suivre sa proposition. Ce livre présente l’histoire d’amour entre un journaliste de guerre et une Québécoise en ces temps où la sécurité est menacée en raison des actes terroristes.  Voici le passage cité sur le site des Libraires.

Viens me rejoindre. Prends l’avion. Réglons ça tout de suite », m’as-tu écrit. Ça. Ce désir fulgurant qui nous possédait et qui nous faisait nous écrire vingt, trente fois par jour. Ding, ding, ding, faisait le son de l’alerte qui me claironnait qu’un autre message de toi venait de débarquer, conquérant.

J’ai très hâte de me plonger dans ces trois univers…

Certains d’entre vous avez déjà partagé vos achats :

Et vous, qu’avez-vous acheté en ce #12août ?

Bien à vous,

Madame lit