Mots-clés

, ,

Grimsson_poème_eux

Chère lectrice, Cher lecteur,

En ce mois sous le signe de la littérature islandaise, j’ai choisi, en guise de citation cette semaine, de présenter le poème «Eux» de Stefán Hörður Grímsson (1919-2002).

Eux

C’était par un clair matin
il y a de cela bien longtemps.

Ils suivaient tous deux le chemin
face au soleil levant
et la main dans la main.

Face au soleil levant
chacun songeant à sa propre route.

Ils suivent maintenant chacun sa voie
en se tenant par la main.

Se tenant par la main
Par ce clair matin.
(1989)

J’ai été charmée par sa simplicité… Je l’ai découvert dans La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson.

Connaissez-vous ce poète islandais?

Bien à vous,

Madame lit