Madame lit un poème d’Hermann Hesse

Perles_Verre_citation

Chère lectrice, Cher lecteur,

Je tenais à partager avec vous ce poème tiré de ma lecture du moment. Comme la littérature allemande est à l’honneur en août, voici les mots d’un prix Nobel de littérature, Hermann Hesse.

LE JEU DES PERLES DE VERRE

Musique de l’univers et toi, musique des maîtres,
nous voici, respectueux, prêts à vous écouter.
En une fête de pureté, nous allons évoquer
les esprits vénérés des époques de grâce.

Nous vous livrons à vos mystères qui nous grandissent,
hiéroglyphes magiques; vos sortilèges,
des mers sans rives, des tempêtes et de la vie
ont fait cristalliser des symboles limpides.

Comme les figures du ciel, ils tintent cristallins.
À les servir notre vie prit un sens,
et nul de leurs orbites ne peut choir
que dans le sanctuaire de leur centre.

Bien à vous,

Madame lit

10 commentaires »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s