Madame lit son bilan d’octobre pour le défi

Défi_litt_2018_bonChère lectrice, Cher lecteur,

Mon octobre a été marqué par la folie du travail. J’ai été débordée par la correction et par des réunions. Alors, les 31 jours ont défilé…

La littérature britannique était à l’honneur pour le défi Madame lit des livres du monde en octobre. Les participants ont présenté des billets très intéressants, diversifiés, pour nous permettre de découvrir un peu plus la littérature de ce coin du monde.

 

Donc, voici les participants en octobre et les titres des bouquins qu’ils ont lus. N’hésitez pas à cliquer sur les liens et à aller à la rencontre d’auteurs britanniques!

Patrice de Et si on bouquinait un peu? :

PatiVore :

Robert Benoit : Jane Eyre de Charlotte Brontë

Madame lit :

Citations tributaires de la littérature britannique publiées sur le blogue en octobre  :

Bravo à tous! Défi relevé en octobre ! Merci pour votre participation!

Si j’ai oublié quelqu’un, s’il vous plait, veuillez présenter le lien de votre article dans les commentaires. Il me fera plaisir de l’ajouter.

En novembre, la littérature américaine sera à l’honneur. Vous avez envie de participer au défi? Il suffit de me faire parvenir votre billet peu importe le moyen (commentaires, courriel : lit.madame@gmail.com, etc.) et je le présenterai dans mon bilan mensuel.

Vous cherchez un livre de coin du monde? Vous n’avez qu’à cliquer sur Madame lit des suggestions livresques américaines.

Haut_HurleventPour clore ce mois sous le signe de la littérature britannique, je vous laisse sur un extrait des Hauts du Hurlevent d’Emily Brontë. J’ai tellement aimé ce livre… Il figure parmi mes lectures préférées.

Mes grandes souffrances dans ce monde ont été les souffrances de Heathcliff, je les ai toutes guettées et ressenties dès leur origine. Ma grande raison de vivre, c’est lui. Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d’exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l’univers me deviendrait complètement étranger, je n’aurais plus l’air d’en faire partie. Mon amour pour Linton est comme le feuillage dans les bois : le temps le transformera, je le sais bien, comme l’hiver transforme les arbres. Mon amour pour Heathcliff ressemble aux rochers immuables qui sont en dessous : source de peu de joie apparente, mais nécessaire. Nelly, je suis Heathcliff ! Il est toujours, toujours dans mon esprit ; non comme un plaisir, pas plus que je ne suis toujours un plaisir pour moi-même, mais comme mon propre être.

Voici d’ailleurs un extrait de la série en 1939. Il cadre bien en cette soirée d’Halloween.

 

Et sa bande-annonce…

 

Je vous souhaite un excellent mois de novembre! Au plaisir de vous lire!

Bien à vous,

Madame lit

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des logo_leslibrairesLibrairies indépendantes du Québec. Vous pouvez directement des livres par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

 

 

12 commentaires »

  1. Joli bilan britannique Madame lit 🙂
    Deux liens perdus dans les méandres du Net en plus du Vampire… :
    Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mick Kitson (Écosse, Métailié, 2018) sur https://pativore.wordpress.com/2018/10/01/manuel-de-survie-a-lusage-des-jeunes-filles-de-mick-kitson/
    Pêche d’Emma Glass (Pays de Galles, Flammarion, 2018) sur https://pativore.wordpress.com/2018/10/02/peche-d-emma-glass/
    Ou alors ils n’ont pas été notés car ils ne sont pas Anglais ?
    Bon mois de novembre avec la littérature américaine 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s