Madame lit ses suggestions de lectures estivales

Chère lectrice, Cher lecteur,

L’été apparaît souvent comme une merveilleuse saison pour lire à l’ombre, au soleil, dans un hamac, à la plage… Les endroits pour nous adonner à la lecture s’avèrent propices à la détente, à la relaxation, au plaisir. Vous cherchez des idées de lecture? J’ai préparé cette petite liste pour vous inspirer. Pour ce faire, j’ai cité les extraits présentés sur le site des libraires.

Lecture chalet

Oyana d’Éric Plamondon

À 45 ans, une femme décide de reprendre sa vie en main, au risque de perdre pied. Entre reconquête personnelle et quête d’identité, elle revient sur son histoire, qui plonge dans celle de l’ETA et du nationalisme, en essayant de séparer ce qui lui a été imposé et ce qu’elle a librement choisi. Elle se demande s’il est possible de s’extraire du passé pour repartir à zéro sans sombrer dans la folie.†

Lecture balcon

Chercher Sam de Sophie Bienvenu

Mathieu est dans la rue. Il y survit grâce à Sam, son chien. Quelque chose le tue, qui n’est pas le froid ou l’indifférence des autres. Quelque chose l’empêche de respirer. Quand Sam disparaît, Mathieu part à sa recherche et, sans le vouloir, ouvre la porte à ses démons.

Pour lire mon billet sur ce roman, cliquez sur Chercher Sam.

Lecture plage

La fiancée américaine d’Éric Dupont

Un gâteau renversé à l’ananas peut-il changer le cours de l’histoire? Louis dit « le Cheval » Lamontagne est né en pleine messe de minuit alors que sa mère était figurante dans la crèche vivante. Son père, le plus bel homme de Rivière-du-Loup était follement amoureux de sa nouvelle femme Madeleine dite « l’Américaine » cuisinière hors pair dont le livre de recettes transformera la vie de toutes les femmes dans la famille sur 4 générations. Leur fils se trouvera mal marié mais les yeux sarcelle de sa mère continueront à se répandre dans la région tout comme en Europe où il est déployé et dans l’État de New York où il gagnera sa vie comme homme fort dans les foires. Dans ce village pentu encore sous l’emprise du curé qui annonce la fin du monde aux enfants pour le 10 novembre les racontars abondent.

Pour consulter mon billet sur ce roman, cliquez sur La fiancée américaine.

Lecture soleil

Le Milieu du jour d’Yvon Rivard

Écrite avec une sincérité impitoyable, dans une prose aussi simple que lumineuse, cette nouvelle version de l’éternel triangle amoureux donne un livre d’une vérité qui n’a d’égale que sa beauté.

Lecture nuit chaude

Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer

Première œuvre d’un jeune auteur d’origine haïtienne, Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer est toujours d’actualité bien des années après sa parution. Depuis, le roman est devenu un classique de la littérature québécoise et Dany Laferrière a été reconnu comme un écrivain majeur de la littérature d’expression française. Acclamé par une critique unanime et un public enthousiaste, ce roman a connu un succès retentissant dans plusieurs pays, notamment dans le monde anglophone où l’on a comparé son auteur à Bukowski et à Miller.

Pour consulter mon billet sur ce roman, cliquez sur Comment faire l’amour avec un Nègre.

Lecture voilier

Carnets de naufrage de Guillaume Vigneault

Quand Marlène le quitte, Alex sombre. Sans doute aurait-il préféré y rester. Mais, au lendemain du naufrage, il refait surface, parmi les êtres et les choses, dans un océan dont il ne reconnaît plus la houle étrange. Ni en fuite ni en quête, Alex est à la dérive; douce dérive qui l’emportera vers le Sud, vers un pays baigné par l’océan. C’est là que, arc-bouté à son orgueil, s’entêtant à affronter des vagues indomptables, Alex devra réapprendre à nager.

Lecture pêche

Nikolski de Nicolas Dickner

Printemps 1989. À l’aube de la vingtaine, Noah, Joyce et un narrateur non identifié quittent leur lieu de naissance pour entamer une longue migration. Fraîchement débarqués à Montréal, ils tentent de prendre leur vie en main, malgré les erreurs de parcours, les amours défectueuses et leurs arbres généalogiques tordus. Ils se croient seuls; pourtant, leurs trajectoires ne cessent de se croiser, laissant entrevoir une incontrôlable symétrie au sein de leurs existences. Nicolas Dickner aime enchevêtrer les récits et les images avec une minutie qui frôle parfois celle d’un zoologue fêlé. Dans Nikolski, il prend un malin plaisir à rassembler des archéologues vidangeurs, des flibustiers de tous poils, des serpents de mer, plusieurs grands thons rouges, des victimes du mal de terre, un scaphandrier analphabète, un Commodore 64, d’innombrables bureaux de poste et un mystérieux livre sans couverture.

Lecture cours d’eau

Le fleuve de Sylvie Drapeau

Pour les enfants de la meute, qui ont grandit sur la Côte-Nord, le fleuve est une inépuisable source d’aventures et d’émerveillement. Jusqu’au jour où il emporte Roch, le grand frère adoré, brisant net l’équilibre de tout le clan. Les petits sont dispersés, les parents broient leur peine, l’été qui s’allonge est un long chemin de croix. Entre la cueillette de fruits défendus, les excursions exaltantes dans la forêt bleue, les visites étonnées dans un sud aussi doux que le nord est rude et sauvage, se dessine le destin d’une famille marquée par la tragédie et la renaissance. Et celui d’une petite fille sauvée par une maîtresse d’école qui a « deux pierres précieuses à la place des yeux ». Femme de parole, l’auteure connaît tous les rouages du langage, ses moindres subtilités, ses résonances profondes. Elle nous offre un texte poétique d’une grande beauté, un chant pieux, une merveilleuse prière qui dit la douleur et la rédemption avec une justesse infinie.

Lecture marée basse

Cet été qui chantait de Gabrielle Roy

Les 19 récits qui composent cet ouvrage parlent le langage du cœur, dont ils disent l’enchantement et la détresse, mais surtout la confiance infinie faite à l’innocence et à la beauté du monde.

Pour consulter mon billet sur ce récit, cliquez sur Cet été qui chantait.

Lecture jardin

Le Premier Jardin d’Anne Hébert

Flora Fontanges, une actrice vieillissante, retrouve à la faveur d’un engagement dans la pièce de Samuel Beckett, Oh les beaux jours, son Québec natal. Partie vivre en France, Flora s’est dédoublée dans les personnages qu’elle a interprétés tout au long de sa carrière, mais ce retour au pays la force à un retour sur elle-même. Les vestiges et les souvenirs du passé viennent se superposer au visage que la ville lui offre, et peu à peu remontent à la surface les moments les plus sensibles de sa mémoire, chacun des épisodes de son enfance qui ont décidé de son destin. Le Premier Jardin est le roman d’une hantise profonde, secrète, qui mène l’individu à l’introspection, comme elle conduit le poète à l’écriture. Oeuvre mystérieuse — la parole prononcée et la parole tue ne se sont jamais trouvées aussi proches dans un ouvrage d’Anne Hébert. Hervé Guay, Voir

J’espère que certains de ces livres se retrouveront entre vos mains durant l’été.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos suggestions livresques estivales.

Bien à vous,

Madame lit

Source : Les libraires

Leslibraires.ca

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander les livres mentionnés par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

Catégories: Madame lit

Tagged as: ,

3 commentaires »

  1. Je retiens deux phrases de ton papier et tu sauras quels seront les deux livres de ta liste que je vais lire.
    Tu as toujours le don de trouver des mots auxquels on ne peut résister :

    …la confiance infinie à l’innocence et à la beauté du monde…

    …un livre d’une vérité qui n’a d’égale que sa beauté…

    Et par quel livre commencer?
    Tu devrais deviner, ce sera le roman de Gabrielle Roy.

    Merci encore de tes suggestions.

    Aimé par 1 personne

    • Ces phrases ne sont pas de moi. J’ai été chercher les descriptions des livres sur le site des Libraires. Je l’ai mentionné en début d’article. Mais, si tu consultes le lien de mon billet sur cet excellent choix, tu y retrouveras mes phrases. Merci et au plaisir!

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s