Madame lit ses suggestions sur des classiques

Image : Pixabay

Un classique est un livre qui n’a jamais fini de dire ce qu’il a à dire. Italo Calvino

Chère lectrice, Cher lecteur,

Août arrive à grands pas et pour le Défi littéraire 2019 de Madame lit, il faut lire un classique. Plonger dans un univers qui a marqué l’imaginaire revêt un caractère bien particulier. Jusqu’à la dernière page, on comprend pourquoi…

J’ai décidé de partager avec vous deux listes pour vous donner envie de plonger dans un bouquin ou encore pour vous aider dans votre préparation. La première est reliée à des classiques que j’ai adorés. La deuxième vous présente les classiques que j’aimerais lire dans un proche avenir.

Si vous participez à ce mois, il importe de me faire parvenir le lien de votre billet dans les commentaires ou par courriel à lit.madame@gmail.com. Je vais mentionner votre participation dans mon bilan mensuel.

Sans plus tarder, voici la première liste. J’ai cité l’extrait du site des Libraires (résumé ou premières lignes). En cliquant sur le lien du livre, vous serez redirigé sur le site. Vous pouvez, si vous le désirez, commander le bouquin. De plus, si j’ai rédigé un article sur le classique, vous pourrez le consulter.

Des classiques et Madame lit

Don Quichotte de la Manche de Miguel Cervantès

«L’intégralité de ce roman, publié pour la première fois en deux parties en 1605 et 1615. L’hidalgo Alonso Quichano, féru de romans de chevalerie, part à l’aventure en compagnie de son écuyer Sancho Pança. Le décalage entre son comportement chevaleresque d’un autre temps et les gens qui le tournent en dérision tissent la trame de ce roman épique et burlesque. » Pour lire mon article sur ce classique, cliquez sur Don Quichotte de la Manche.

La Guerre et la Paix de Léon Tolstoi

«Grand classique de la littérature russe, une grande fresque sur les milieux nobles de la Russie tsariste durant les guerres napoléoniennes, brassant amours et haines, aventures et action, descriptions psychologiques, idées et réflexions philosophiques sur la vie et la société. »

L’étranger d’Albert Camus

«Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s’est ouverte, c’est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j’ai eue lorsque j’ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n’ai pas regardé du côté de Marie. Je n’en ai pas eu le temps parce que le président m’a dit dans une forme bizarre que j’aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français…L’étranger est le premier roman d’Albert Camus (1913-1960), prix Nobel de littérature, auteur de La peste et de Caligula. »

Dix Petits Nègres d’Agatha Christie

«Les dix invités sont arrivés sur l’île du Nègre, mais rien ne semble normal : leur hôte est absent et quelqu’un a déposé dans leur chambre une comptine intitulée «Les dix petits Nègres». Tout bascule quand une voix accuse chacun des invités d’un crime. Avec la couverture de la première édition parue dans la collection en 1940.»

L’écume des jours de Boris Vian

«Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d’amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant. Dans cette oeuvre d’une modernité insolente, livre culte depuis plus de cinquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d’un nénuphar, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir. Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des Noirs américains…»

Orgueil et préjugés de Jane Austen

«Redécouvrez l’un des plus grands classiques de la littérature anglaise grâce à une édition inédite en France. Publiée en 1894 en Angleterre, l’édition de George Allen comporte des illustrations de Hugh Thomson, célèbre illustrateur victorien, et est devenue une référence dans le monde entier. Désormais légendaires, Elizabeth Bennet et Mr Darcy émerveillent chaque lecteur en quête de romantisme. Elizabeth Bennet, la pétillante, et Mr Darcy, le vaniteux, ne cessent de se quereller et de se taquiner pour mieux tomber amoureux l’un de l’autre. Véritable comédie de moeurs, Orgueil et Préjugés met en scène une intrigue sentimentale riche en rebondissements, où les personnages hauts en couleur sont toujours dépeints avec humour et ironie pour notre plus grand plaisir. Considérée comme l’une des plus grandes romancières de son temps, Jane Austen (1775-1817) charme depuis toujours ses nombreux lecteurs grâce à son style, à son ironie et à ses portraits satiriques. Disparue trop jeune, elle n’aura eu le temps d’écrire que six romans, ainsi que quelques autres pièces littéraires. Lus à travers le monde entier, les écrits de Jane Austen resteront à jamais les fidèles témoignages de la régence anglaise.»

Pour lire mon article sur les romans de Jane Austen, cliquez sur Madame lit et Jane Austen.

Jane Eyre de Charlotte Bronte

«D’où vient que nous revenions toujours à Jane Eyre avec le même attrait ? Avec le sentiment d’y trouver le romanesque porté à un degré de perfection ? Le roman offre un concentré de ce que le genre peut produire : l’histoire d’une formation, l’affrontement d’un être solitaire avec sa destinée, la passion, la peur, le mystère. C’est la révolte d’une humiliée, une femme inconvenante parce qu’elle s’oppose aux hommes. Jane est sauvage, directe, déjà féministe. Face à elle, le « cygne noir », Rochester, séducteur sulfureux, sadique et tendre, père et amant. Cette voluptueuse autobiographie déguisée – derrière Jane, on devine Charlotte – donne l’impression d’une âme parlant à l’âme. »

Belle du Seigneur d’Albert Cohen

«Solal est amoureux d’Ariane, épouse d’Adrien Deume, petit fonctionnaire aux ordres du ténébreux juif. Bientôt, cet amour devient une passion partagée. Une grande histoire d’amour, passionnelle, de ses prémices à sa fin. Le plus célèbre roman de son auteur, paru en 1968. Grand prix du roman de l’Académie française 1968.»

Pour lire mon article sur ce grand roman d’amour, cliquez sur Madame lit Belle du Seigneur.

Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

«À Macondo, petit village isolé d’Amérique du Sud, l’illustre famille Buendia est condamnée à cent ans de solitude par la prophétie du gitan Melquiades… Dans un tourbillon de révolutions, de guerres civiles, de fléaux et de destructions, elle vit une épopée mythique, à la saveur inoubliable, qui traverse les trois âges de la vie: naissance, vie et décadence… Ce roman époustouflant est un chef-d’oeuvre du XXe siècle. «Les choses ont une vie bien à elles; il faut réveiller leur âme, toute la question est là.» «Cent ans de solitude est un chef-d’oeuvre et certainement l’un des meilleurs romans latino-américains à ce jour.» Times»

Pour lire mon article sur ce roman, cliquez sur Madame lit Cent ans de solitude.

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

«À Paris, au Moyen Age, la jeune et ravissante bohémienne Esméralda, accusée de meurtre et de sorcellerie, doit être pendue. Mais, dans l’ombre, un amoureux veille. »

Pour lire mon article sur ce grand classique, cliquez sur Madame lit Notre-Dame de Paris.

L’Iliade et L’Odyssée d’Homère

Iliade : « Chante la colère, déesse, du fils de Pélée, Achille, colère funeste, qui causa mille douleurs aux Achéens, précipita chez Adès mainte âme forte de héros, et fit de leurs corps la proie des chiens et des oiseaux innombrables… »À plus d’un titre, l’homme occidental peut voir dans l’Iliade une oeuvre fondatrice. Avant la grande expérience des Tragiques, ce poème d’une beauté violente dépeint pour la première fois l’être humain face à un destin qu’il a conscience de devoir accomplir.»

Odyssée : « Après la guerre de Troie, Ulysse ne retournera pas de sitôt à Ithaque. Héros malmené par les dieux, il erre pendant dix ans de naufrages en catastrophes, jouet de forces qui le dépassent. Il devient ainsi le premier aventurier à explorer les confins du monde pour en rapporter un fabuleux récit. Considérée comme l’un des plus beaux poèmes de l’humanité, l’Odyssée fait partie de ces ouvrages qui ont laissé une empreinte profonde dans la culture occidentale. Si bien qu’on peut affirmer, avec Pierre Bergounioux, que « le monde n’est plus le même après qu’on a lu l’Odyssée ».Dossier1. Commentaire des treize aventures d’Ulysse2. Aventure merveilleuse, aventure « réelle »3. Les femmes de l’Odyssée

Mes choix pour août :

  • Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell
  • Bonjour tristesse de Françoise Sagan

J’espère que cette liste vous aidera à choisir un bouquin pour le défi littéraire! J’ai hâte de connaître celui qui bercera certaines de vos soirées en août. Alors, les classiques sont à l’honneur pour embellir notre été !

Bien à vous,

Madame lit

Source : Les libraires

Leslibraires.ca

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander les livres mentionnés par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

12 commentaires »

  1. J ai beaucoup aimé le horla et Maupassant en général, ainsi que Jane Eyre . Je ne sais pas si ce sont vraiment des classiques, mais j ai eu un coup de coeur pour le dindon de Feydeau, et la trilogie de Pagnol. Ça change de Zola et Hugo 😉 j ai lu notre dame de Paris il y a bien longtemps. En fait les classiques je les ai surtout lus en classe et certains ne m ont pas laissé un bon souvenir !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s