Madame lit du Nelligan

Chère lectrice, Cher lecteur,

Je tenais à souligner qu’il y a 80 ans aujourd’hui, décédait Émile Nelligan, le poète maudit du Québec. Ce dernier a marqué comme nul autre l’imaginaire québécois car il a connu un destin tragique. Il a été interné dans des hôpitaux psychiatriques la majeure partie de sa vie et il a laissé des poèmes d’une importance capitale. Les médecins de l’époque lui ont diagnostiqué une schizophrénie. Je voulais partager avec vous cet extrait de «Tarentelle d’automne», car j’adore la thématique des illusions fanées présentée.

Dans un magnifique ouvrage que je vous recommande fortement pour en apprendre davantage sur la vie d’Émile Nelligan, Paul Wyczynski mentionne à propos de la thématique des feuilles chez Nelligan :

Le thème des feuilles mortes a toujours été cher à Émile Nelligan. Dans plusieurs de ses poèmes, l’image de la feuille tombée s’associe à l’écoulement du temps et à la vie qui passe.

Bien à vous,

Madame lit

Wyczynski, Paul (2002). Album Nelligan. Montréal: Fides, 435 p. 

ISBN 2-7621-2191-4

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Album Nelligan par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

9 commentaires »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s