Madame lit du Robert Desnos

9 réflexions sur “Madame lit du Robert Desnos”

  1. Tu le sais, j’aime Desnos et son ton si personnel et universel à la fois. Je ne connaissais pas particulièrement ce poème « J’ai tant rêvé de toi ». Il me reste de lui, et surtout de la réaction de jeunes ados à la lecture du poème mis en scène dans le cadre des cours d’art dramatique que je partageais avec un de mes collègue, l’authenticité de l’espérance qui nous anime en cette année 2022 avec son poème La voix. Ne l’entendez-vous pas?
    La Voix

    Une voix, une voix qui vient de si loin
    Qu’elle ne fait plus tinter les oreilles,
    Une voix, comme un tambour, voilée
    Parvient pourtant, distinctement, jusqu’à nous.
    Bien qu’elle semble sortir d’un tombeau
    Elle ne parle que d’été et de printemps.
    Elle emplit le corps de joie,
    Elle allume aux lèvres le sourire.

    Je l’écoute. Ce n’est qu’une voix humaine
    Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,
    L’écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages.

    Et vous ? Ne l’entendez-vous pas ?
    Elle dit « La peine sera de courte durée »
    Elle dit « La belle saison est proche. »

    Ne l’entendez-vous pas ?

    Robert Desnos – Contrée (1936-1940)

    Aimé par 1 personne

    1. Quel beau poème! Merci pour le partage! Je ne le connaissais pas. Je veux découvrir ce poète. Il me parle beaucoup. Notre monde a tant besoin de poésie en ce moment… Il faut habiller nos blogues de merveilleux poèmes afin que résonne le beau dans le chaos. Au plaisir!

      Aimé par 2 personnes

  2. ah Robert Desnos et ce poème ! Mon poème préféré toutes catégories et poètes de tous pays confondus, c’est un poème écrit pour moi, c’est mon autobiographie écrite par quelqu’un d’autre, je dis autobiographie parce que j’aurais tellement aimé l’écrire. Il est tiré du merveilleux recueil Corps et biens.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un immense poème. Nous aurions aimé l’écrire… Robert Desnos possédait un talent fou. La fin de sa vie me désole au plus au point. Il avait un monde à nous dire… Je suis heureuse de connaître maintenant votre amour pour ce poème. Merci!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s