Aller au contenu principal

Madame lit Le premier amour

Chère lectrice, Cher lecteur, Le premier amour de Sándor Márai, auteur hongrois, met en scène un professeur de latin de 54 ans de province, en fin de carrière. Gáspár, surnommé «le Morse» par ses étudiants, raconte dans son journal intime ses journées. L’écriture lui permet de décrire la nature, d’exprimer ses émotions, de meubler son silence, d’apaiser sa souffrance intérieure, d’aller à la rencontre de l’incommensurable vide de son existence. Dans la première partie, il relate ses journées dans une vieille station thermale à Tátra, à 3 heures de train rapide de la ville de Z*, l’endroit où il vit. Il se retrouve dans ce lieu car il a besoin de se reposer puisqu’ il est fatigué et un rien l’énerve. Il rencontre un autre résident, Timár, qui lui recommande d’aimer quelqu’un pour trouver un sens à son existence… Il faut aimer quelqu’un, a-t-il repris plus tard de sa voix éraillée, sur un ton presque confidentiel, comme pour lui-même. Chaque existence se fracasse au moins une fois. Oui, chaque vie. Il faut oser aimer quelqu’un pour éviter ça, sinon, rien ne vaut la peine d’être vécu. Aimer les femmes, c’est ce qui nous est donné de plus simple. (p. 93) Dans la seconde partie, le professeur retourne chez lui et il décrit le quotidien de sa classe, le vieillissement de sa gouvernante, la solitude qu’il ressent dans la petite ville malgré la présence de ses collègues et des autres villageois. […]

Lire la suite →

Madame lit du Liliane Wouters

Chère lectrice, Cher lecteur, Pour amorcer le mois sous le signe de la littérature belge, j’ai choisi de partager avec vous deux poèmes de Liliane Wouters (1930-2016), poétesse, dramaturge, essayiste, auteure, etc. Cette dernière a été membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Elle a obtenu également le prix Goncourt en 2000 pour Le Billet […]

Lire la suite →

Madame lit son bilan de mars pour le défi littéraire!

Chère lectrice, Cher lecteur, Je dois avouer que le mois de mars a été magnifique du point de vue enrichissement personnel. J’ai été très heureuse que mon mois consacré à la littérature hongroise puisse rejoindre celui  de l’Europe de l’Est organisé par Eva, Patrice et Goran. Que de belles lectures et d’admirables échanges nous avons vécus! En ce sens, je […]

Lire la suite →