Aller au contenu principal

Madame lit Ceux qui restent de Marie Laberge

Chère lectrice, Cher lecteur, Ceux qui restent de Marie Laberge raconte l’histoire de Vincent, Charlène, Stéphane, Mélanie-Lyne et Muguette qui ont été marqués par le suicide de Sylvain. Ce dernier s’est pendu en avril 2000 dans la maison de son enfance sans avoir laissé un mot, une explication… Il n’avait pas 30 ans… Pourtant, il était bien entouré… Il avait des parents aimants, un petit garçon, une femme assez discrète, une maîtresse, un travail. À cet égard, les gens de son entourage essayent de comprendre son geste.  Est-ce qu’ils auraient pu faire quelque chose ? Est-ce qu’ils ont raté un signe ? Ainsi, un père apparaît blessé et il se réfugie dans le silence des bois pour échapper à la souffrance, une maîtresse lutte pour réapprendre à aimer, un fils s’avère en mal d’amour car il en vient à exercer le plus vieux métier du monde, une épouse abandonnée transfert son affection sur son enfant et vit dans la peur que ce dernier s’enlève la vie comme son père, une mère est incapable d’affronter la réalité… Ce sont ces êtres qui composent ce récit. Trois prennent la parole pour relater leur histoire, pour parler à ce disparu, pour cracher leurs émotions, pour survivre après ce départ tragique… Les autres, un narrateur omniscient les décrira… Il y a la mort, il y a la vie… Comment survivre après le silence, l’absence, l’innommable, l’incompréhension? Nous entendons souvent parler du geste de celui qui se suicide… […]

Lire la suite →

Madame lit un extrait de Duras

Chère lectrice, Cher lecteur, Pour rendre un hommage à Emmanuelle Riva qui est décédée cette semaine, je vous offre un extrait d’Hiroshima mon amour où elle resplendissait en interprétant le personnage principal féminin. Elle …Je te rencontre. Je me souviens de toi. Qui es-tu? Tu me tues. Tu me fais du bien. Comment me serais-je doutée que cette ville était […]

Lire la suite →

Madame lit deux poèmes pour les femmes de la Terre

Chère lectrice, Cher lecteur, Après toutes les marches aux quatre coins du monde d’hier, je vous présente aujourd’hui ce sublime poème de la grande Louki Bersianik, poète et écrivaine féministe, afin de ne pas oublier les pas de nos ancêtres le long des cours d’eau. L’Eau-I- Ma petite est comme l’eau Elle est comme l’eau vive Guy Béart Le soleil sautillait sur […]

Lire la suite →

Madame lit L’art du roman; essai

Chère lectrice, Cher lecteur, Je vous ai déjà parlé de Milan Kundera et de son roman L’insoutenable légèreté de l’être. Aujourd’hui, permettez-moi vous entretenir de son essai L’art du roman. Pourquoi? Et bien en tant que passionnée par la littérature, j’ai toujours voulu en apprendre plus sur le processus créatif des écrivains et j’aime bien comprendre leur vision des univers […]

Lire la suite →

Madame lit une citation d’un journal

Chère lectrice, Cher lecteur, J’ai souvent partagé des citations sur notre majestueux fleuve Saint-Laurent. Toutefois, je ne vous ai jamais proposé un extrait tiré de Fleuve sans fin; journal du Saint-Laurent de Robert Marteau. De mai 1982 à mai 1983, Marteau a rédigé un journal du Saint-Laurent et il dresse, grâce à sa plume, un portrait juste du paysage nord-américain. L’auteur est né […]

Lire la suite →