Aller au contenu principal

Madame lit «Je t’aime»

Chère lectrice, Cher lecteur, Pour ma citation du dimanche, voici un extrait tiré de La grammaire est une chanson douce d’Erik Orsenna de l’Académie française abordant l’expression «je t’aime».  -Je t’aime. Tout le monde dit et répète «je t’aime». Tu te souviens du marché? Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni […]

Lire la suite →

Journée mondiale du livre et du droit d’auteur et Madame lit

Chère lectrice, Cher lecteur, À la suite de mon article hier vous proposant mes coups de cœur québécois afin de souligner mon amour pour la littérature québécoise, aujourd’hui, célébrons le livre et les auteurs! «En célébrant cette journée dans le monde entier, l’UNESCO s’efforce de promouvoir la lecture, l’industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le […]

Lire la suite →

Madame lit ses coups de cœur québécois

Chère lectrice, Cher lecteur, Je pense depuis un certain temps à cette liste. Je me demandais quels seraient les 10 livres québécois que je vous recommanderais. Alors, j’ai réussi à les sélectionner et je vous les présente car je sais que certains de mes lecteurs connaissent très peu la littérature d’ici. 1. L’orangeraie de Larry Tremblay Parce que cette histoire […]

Lire la suite →

Madame lit le titre d’un prix et plus

Chère lectrice, Cher lecteur, Saviez-vous qu’au Québec un Prix littéraire des collégiens est décerné? Comme il est mentionné sur le site officiel du Prix :  Le Prix littéraire des collégiens est l’un des prix littéraires les plus importants et les plus convoités du Québec. Le Prix joue un rôle majeur dans le réseau de l’enseignement collégial et sur le plan de […]

Lire la suite →

Madame lit le titre d’un ouvrage surprenant

Chère lectrice, Cher lecteur, Pour mon défi littéraire organisé par le fil rouge, en avril, je dois lire la première parution d’une écrivaine ou d’un écrivain québécois. Alors, j’ai choisi de plonger dans La Fabrica de Marilyne Fortin. Lors de ses études en histoire, Marilyne Fortin a découvert un traité anatomique portant le nom De Humani Corporis Fabrica. Ce dernier remonte à 1543 et il contient de magnifiques gravures pour illustrer le corps humain. L’auteur de ce traité demeure inconnu. Marilyne Fortin s’est inspirée de cet ouvrage anatomique pour rédiger son roman. En guise de citation du dimanche, je vous partage un extrait de cette lecture que j’aime bien jusqu’à maintenant! Allongé sur son quai de fortune, le corps et le visage généreusement badigeonnés de boue pour se protéger des piqûres de moustiques, il guettait l’arrivée du jour. Il aimait quand, à l’horizon, une lueur verte rendait le ciel moins opaque. Il frissonnait de plaisir en entendant le chant enthousiaste et envahissant des oiseaux qui précédait de quelques instants ce moment fabuleux. Lorsqu’il y en avait, les étoiles qui s’éteignaient une à une le fascinaient et la silhouette noire des arbres morts se détachant sur un ciel de plus en plus rosé lui donnait envie de joindre son cri à celui des milliers de volatiles qui l’entouraient. Pour Blaise, c’était un spectacle à la mise en scène familière et rassurante. Une représentation succédait à une autre, jour après jour, quoi qu’il arrive. Et […]

Lire la suite →