Aller au contenu principal

Madame lit D’après une histoire vraie

Chère lectrice, Cher lecteur, D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan s’avère une œuvre puissante, poignante, voire déstabilisante. La trame du récit apparaît simple. Une auteure, que le lecteur associe rapidement à de Vigan, en raison des nombreux signifiants tributaires de la vie de cette dernière, est épuisée. Elle tente de se remettre du succès de son dernier livre. Au cours d’une soirée, elle fait la rencontre de L… Entre les deux femmes, s’établit une relation d’amitié que le lecteur est amené à percevoir comme étant malsaine. L… tente de manipuler Delphine pour que cette dernière écrive un roman comme elle l’entend. Par le biais de ce récit, de Vigan rend complice le lecteur, s’amuse avec lui, l’amène à se remettre en question par le biais de divers procédés stylistiques (mise en abîme, effets de réel, pulsion scopique, etc.).  À cet égard, l’auteure utilise à bon escient la pulsion de voyeurisme du lecteur. Par exemple,  l’instance lectrice est prisonnière d’une narrativité qui privilégie une clôture de l’espace (les divers appartements, maison, etc.). De surcroît, elle semble traquer une célébrité littéraire, l’auteure même du récit. Cette dernière veut en savoir toujours plus sur elle. Donc, l’auteure joue avec brio avec cette pulsion à travers une quête de la vérité dans des lieux clos. Je ne peux m’empêcher de citer Vincent Jouve, théoricien littéraire : Le voyeurisme du lecteur, en tant que désir de voir et de savoir, est à rattacher à ce que la psychanalyse […]

Lire la suite →

Madame lit un hommage à un lecteur

Chère lectrice, Cher lecteur, J’ai trouvé cette figure sur la page Facebook de Belfond. Je me suis permise de l’emprunter pour rendre hommage à ce grand artiste décédé hier… Paris Match vient de publier  »David Bowie. Ses réponses au questionnaire Proust ». N’hésitez pas à lire l’article pour connaître davantage les habitudes de lecture de Bowie. Saviez-vous que David Bowie lisait beaucoup? Bien à vous, Madame lit  

Lire la suite →

Madame lit son défi littéraire 2016

Chère lectrice, Cher lecteur, J’ai décidé de participer au défi littéraire organisé par Le Fil rouge. Ce défi consiste à lire un livre québécois par mois en fonction d’un genre. Donc, pour le mois de janvier, il faut choisir un roman Jeune adulte. J’ai opté pour Marie Réparatrice de Louis-Philippe Hébert, un roman poème. Par ailleurs, Louis-Philippe Hébert a gagné […]

Lire la suite →

Madame lit un splendide poème

Chère lectrice, Cher lecteur, Je tiens aujourd’hui à partager avec vous un magnifique poème de Saint-Denys-Garneau (1912-1943). Ce poète, cousin chéri d’Anne Hébert, a marqué le Québec par la puissance de ses écrits. D’ailleurs, la plume d’Anne Hébert aurait fortement été influencée par celle de son cousin. Saint-Denys-Garneau est mort soudainement à l’âge de 31 ans. Ce dernier avait des […]

Lire la suite →

5 janvier 2016…Madame lit quoi?

Chère lectrice, Cher lecteur, Parce que les critiques, les blogueuses et les blogueurs en ont beaucoup parlé, j’ai décidé de me lancer dans la lecture D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan. D’ailleurs, la célèbre journaliste québécoise Nathalie Petrowski lui a consacré un article dans La Presse à la suite d’une interview «Delphine de Vigan : L’obsession du vrai ». Donc, le phénomène de Vigan traverse les frontières pour rejoindre aussi le public québécois. C’est ma première rencontre livresque avec cette écrivaine. J’ai lu une centaine de pages et je dois avouer que j’aime bien. Voici une petite citation pour vous mettre l’eau à la bouche et vous préparer à mon billet concernant cet écrit. Pour elle, il y avait l’instant présent et l’instant juste après, rien au-delà de plus important ni de plus urgent. L. ne portait pas de montre et ne regardait jamais son portable pour vérifier l’heure. Elle était là, totalement, et se comportait ainsi en toute circonstance. C’était un choix, une façon d’être au monde, un refus de toute forme de diversion ou dispersion (p. 70). Je trouve intéressante la façon dont de Vigan décrit le personnage de L. J’ai hâte de vous en parler plus longuement et de vous transmettre mes impressions! Avez-vous déjà lu ce roman ou d’autres de cette écrivaine? Bien à vous, Madame lit Vigan de, Delphine. (2015). D’après une histoire vraie, Paris, JCLattès, 478p.

Lire la suite →