Madame lit L’art presque perdu de ne rien faire

«Beaucoup de gens doutent qu’on puisse parler aux morts alors qu’ils vivent entourés de livres. Et toute bibliothèque est un cimetière peuplé de morts qui pensent. » (p. 299) Chère lectrice. Cher lecteur,  Pour participer au mois latino-américain organisé par Goran et Ingannmic, en février, il faut lire un bouquin d’une autrice ou d’un auteur d’Amérique latine. Comme j’adore Dany […]

Lire la suite →