Madame lit La Lettre à Helga

Chère lectrice, Cher lecteur, J’ai choisi de lire un second bouquin islandais car j’ai envie de découvrir un peu plus la littérature de ce pays. En ce sens, mon défi littéraire est doublement relevé en février. Ainsi, j’ai dévoré La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson, écrivain né en 1971 possédant un doctorat en littérature médiéval scandinave. Ce roman se […]

Lire la suite →

Madame lit D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds

Chère lectrice, Cher lecteur, En février, pour mon défi littéraire, la littérature islandaise s’avère à l’honneur. Alors, j’ai opté pour D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds de Jón Kalman Stefánsson. Il y a des livres, nous ne savons pas pourquoi, qui se retrouvent sur notre route, qui nous amènent à réfléchir et à voyager au plus profond de nous. D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds m’a permis de me balader dans les tréfonds de mon âme, de partir loin en moi, de m’abreuver à la beauté des mots… C’est sublime, c’est immense, c’est l’Islande… Le lecteur est entraîné dans l’histoire d’une famille, celle d’Ari, durant trois époques. Il y a celle qui aborde la relation entre son grand-père Oddur et sa grand-mère Margrét  lorsque les hommes partaient en mer et n’existaient que pour elle, ensuite il y a la sienne en tant qu’adolescent puis en tant qu’adulte.  Trois périodes pour dresser un portrait d’une Islande qui se modifie, qui change au gré des événements. Ainsi, Ari plonge dans ses souvenirs lorsque son père lui envoie une photo de sa mère heureuse alors qu’il est exilé au Danemark. Il décide de revenir en Islande pour lui parler… Au cours de son périple, il se souvient. Ramener toutes ces histoires à la surface, qu’elles aient eu lieu à Keflavík ou dans les fjords de l’Est, et quelle que soit la douleur qu’elles engendraient, car si nous n’avons pas le courage […]

Lire la suite →