Madame lit pour Jane Austen!

Chère lectrice, Cher lecteur, À chaque année, le 16 décembre, je souligne l’anniversaire de mon écrivaine britannique préférée : Jane Austen. C’est son 242e anniversaire! Pour ce faire, je vous propose un extrait tout en ironie tiré de l’édition de Tibert, illustrée par Margaux Motin.  J’adore ce trait d’écriture de Jane Austen… Voici la description de Mr. Bennet et de Mrs. […]

Lire la suite →

Madame lit pour Jane Austen

Chère lectrice, Cher lecteur, En ce 18 juillet,  je ne pouvais passer sous silence le bicentenaire de la mort de mon écrivaine britannique préférée : Jane Austen. Si vous suivez mon blogue depuis un certain temps, vous connaissez mon admiration pour la plume de cette dernière. Si vous voulez en apprendre davantage sur les raisons de mon intérêt pour ses écrits, […]

Lire la suite →

Madame lit un billet pour l’anniversaire de Jane Austen

Chère lectrice, Cher lecteur, Le 16 décembre est associé à la naissance d’une grande écrivaine britannique : Jane Austen. Saviez-vous que son roman Emma a été publié également un 16 décembre il y a 201 ans? Que raconte cette histoire? Ce récit met en scène la ravissante Emma Woodhouse, une jeune anglaise habitant avec son père veuf. Les deux vivent dans le petit village […]

Lire la suite →

Madame lit Loin de la foule déchaînée

Chère lectrice, Cher lecteur, Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy, classique de la littérature britannique publié en 1874, raconte l’histoire de Bathsheba Everdene, jeune femme indépendante d’une grande beauté et de Gabriel Oak, un fermier, éleveur de moutons dans l’Angleterre rurale. Bathsheba  hérite au début du récit de la ferme de son oncle et elle décide de s’occuper de la gestion de sa propriété en n’embauchant pas d’intendant. Gabriel, ayant perdu son bien et son troupeau de moutons en raison d’un chien mal dressé, se retrouve par hasard à venir en aide à son ancienne soupirante lorsqu’un incendie se déclenche. Après le fâcheux événement, Bathsheba offre un emploi de berger à cet ancien amoureux qui, au fil du temps, lui devient indispensable. Deux autres soupirants, un fermier et un sergent, courtiseront la belle fermière et tenteront de lui ravir son cœur et de l’épouser. Qui la jeune dame choisira-t-elle comme époux? Écoutera-t-elle son cœur ou sa raison? Ce roman affiche des forces et des faiblesses. D’une part, les aspects positifs de ce roman sont certainement les valeurs associées à chaque personnage. Hardy a réussi à créer des figures discursives très typées et tout au long de l’histoire, le lecteur est amené à apprécier leurs qualités ou à détester leurs défauts. Par exemple, Hardy permet à l’instance lectrice de constater le changement de perception de Bathsheba par rapport à l’amour. Le narrateur mentionne au début : L’action avait été commise […]

Lire la suite →