Madame lit Les ombres blanches de Dominique Fortier

«[…] les poèmes de mademoiselle Emily non plus n’ont pas d’ombre. Ces poèmes sont des ombres blanches, des textes tissés à même les silences entre les mots, une maison faite en fenêtres.» (p. 178) Chère lectrice, Cher lecteur,  J’ai décidé de lire Les ombres blanches de Dominique Fortier, la suite des Villes de papier, car … Continuer la lecture Madame lit Les ombres blanches de Dominique Fortier