Madame lit deux incipits

Chère lectrice, Cher lecteur, Je me permets de vous présenter aujourd’hui une petite comparaison entre deux incipits d’auteurs qui ont marqué le monde littéraire québécois. Autant l’un était effacé, anonyme, discret, autant l’autre était flamboyante, accessible, disponible pour les médias et pour le regard des autres. Deux antithèses (disparaître et paraître) qui ont su marquer leur époque. Ils étaient très différents, […]

Lire la suite →