Madame lit Terre des hommes

Être un homme, […] c’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde. (p. 47) Chère lectrice, Cher lecteur, Être un artiste, c’est permettre aux autres, entre autres, d’avoir sous les yeux un univers plus beau à regarder, à explorer. Les écrivains comme les peintres, les poètes, etc. le façonnent en y jetant leur grain de sel… En lisant Terre des hommes, j’ai ressenti une profonde admiration pour l’écrivain, le pilote, l’homme… Chaque phrase s’enchaîne pour sculpter un univers frisant la perfection. Ce bouquin permet d’élargir l’horizon du lecteur, lui ouvre les portes de la beauté intérieure et extérieure de la vie. Liés à nos frères par un but commun et qui se situe en dehors de nous, alors seulement nous respirons et l’expérience nous montre qu’aimer ce n’est point nous regarder l’un l’autre mais regarder ensemble dans la même direction. (p. 169) Dans ce recueil autobiographique, Antoine de Saint-Exupéry parle de sa vie de pilote au sein de l’aéropostale. Ce dernier partage ses pensées sur divers thèmes comme l’amitié, la fraternité, le rejet du monde en tant qu’aliénation, l’harmonie entre l’homme et la terre, la persévérance, le courage, l’amour pour le travail, les différentes cultures, etc. durant 8 chapitres. Aussi, il décrit un passage émouvant de sa vie lorsqu’il a failli mourir de soif dans le désert en compagnie de son ami Prévot. Ce livre mérite d’être lu par tous… J’ai noté beaucoup de passages… Je ne […]

Lire la suite →