Madame lit L’Odyssée d’Homère

«Il n’est point de terre plus douce que sa propre patrie». Homère, Odyssée

Chère lectrice, Cher lecteur, 

Pour ma première participation au défi organisé par Moka et Fanny autour des classiques, permettez-moi de partager avec vous mes pensées sur L’Odyssée d’Homère. Tout d’abord, il importe de mentionner qu’en mai, il fallait lire un récit de voyage fictif ou réel. En même temps que mes autres lectures, j’ai décidé de suivre le plus grand des voyageurs : Ulysse. 

Que raconte L’Odyssée?

Ulysse, roi d’Itaque, après avoir participé à la guerre de Troie pendant 10 ans, décide de revenir auprès de Pénélope, sa fidèle épouse, et de son fils, Télémaque, dans sa ville. Mais, il subit le courroux de Poséidon et cela lui prendra un autre 10 ans pour retrouver sa ville et son épouse au prise avec de nombreux prétendants. Ulysse doit donc la délivrer. Auparavant, son chemin est parsemé d’embûches et il rencontre plusieurs êtres comme des sirènes qui envoûtent les hommes pour mieux les dévorer, une magicienne, Circé, qui transforme son équipage en porcs, la belle Calypso avec qui il passera 7 ans et aussi le terrible cyclope. Ses aventures sont nombreuses et intéressantes. De retour à Itaque, il devra jouer de ruse pour retrouver Pénélope qui le reconnaitra même s’il se fait passer pour un mendiant. 

Le récit est structuré en 3 parties : 

-La Télémachie ( chants I à IV);

-Les récits d’Ulysse (chants V à XII);

-La vengeance d’Ulysse (chants XIII à XXIV).

J’ai trouvé cette vidéo ludique et un peu enfantine pour expliquer le voyage d’Ulysse. Mais, elle a le mérite d’être claire et imagée.

Ce que j’en pense

«Je suis morte, j’ai subi mon destin. C’est le regret, le chagrin de ton absence, mon noble Ulysse, et le souvenir de ta douceur qui m’ont ôté la vie.»

Il s’avère essentiel de lire une fois dans sa vie l’Iliade et l’Odyssée même s’il faut être accompagné, par exemple, par un professeur dans un cours sur la mythologie grecque. Ulysse est un personnage inoubliable, fort, aimé de la plupart des dieux et des déesses. Il est sous la protection d’Athéna, la déesse de la guerre, qui aime son courage et sa bravoure. Il est le voyageur par excellence. 

J’ai eu quelques difficultés à me retrouver dans tous les personnages de l’Odyssée. Cela prend un bon dictionnaire mythologique pour comprendre qui est qui, qui a le pouvoir de quoi, quel animal représente tel dieu ou telle déesse.  

Mais encore, ce récit de voyages est tout même choquant. La fidèle Pénélope tisse une toile en attendant Ulysse durant vingt ans (10 pour la guerre de Troie et 10 pour le voyage de retour d’Ulysse) alors que son époux se vautre dans le lit de Calypso durant 7 ans. Calypso souhaite d’ailleurs épouser Ulysse. On peut dire ce que l’on voudra, l’image de l’homme en prend un coup. Pénélope ne cesse de croire en son retour, en son amour et elle le prouve avec le linceul qu’elle tisse et le subterfuge qu’elle crée autour de sa tapisserie (elle tisse le jour et défait son travail la nuit) pour éviter d’épouser un courtisan qui deviendrait ainsi roi d’Itaque. On a beaucoup parlé de l’histoire d’amour entre Ulysse et Pénélope. Pour moi, c’est Pénélope la grande amoureuse. Sa patience et sa foi en l’amour de son époux transcendent tout. Mais bon. Ulysse durant son voyage, même s’il rencontre des femmes à la beauté exceptionnelle, retourne vers sa Pénélope. Récit d’un long voyage qui démontre à quel point il ne faut pas abandonner, peu importe les difficultés, l’être aimé.

Ce récit de voyages permet à la lectrice et au lecteur de découvrir une histoire qui a voyagé dans le temps et qui s’est taillée une place de choix dans l’imaginaire collectif. C’est le récit de voyage d’un homme qui fera tout pour retrouver celle qu’il aime. 

Voici une autre vidéo plus sérieuse présentant L’Odyssée en livre audio.

Je suis bien heureuse d’avoir lu l’Odyssée. Ce livre est un chef d’oeuvre, un classique et le plus grand des récits de voyage.

N’hésitez pas à voguer sur les mers avec Ulysse, à découvrir des êtres maléfiques, terrifiants et des enchanteresses. Ce récit est tout sauf ennuyant. 

J’ai aussi beaucoup pensé à mon voyage en Grèce en lisant ce classique. La Grèce possède un bleu comme nul autre. Le bleu de sa mer est sublime, inoubliable, tout comme le bleu de son ciel et de ses toits. 

Ce roman a été lu dans le cadre du défi Les Classiques, c’est fantastique créé par Moka et Fanny pour le thème de mai : L’Invitation au voyage.

Mais encore, avez-vous déjà lu l’Odyssée d’Homère?

Bien à vous, 

Madame lit    

19 commentaires »

  1. J’avais beaucoup aimé L’Odyssée, c’est un très beau livre. Et oui, dans la Grèce Antique les hommes avaient beaucoup plus de droits et de libertés que les femmes, mais c’est une autre culture que la nôtre et d’autres mœurs 🙂 Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  2. oui très bon souvenir de lecture, lu de façon volontaire quand j’étais encore au lycée, ce n’était pas un devoir d’école, lu pour le plaisir pour moi parce que j’adore la mythologie grecque. un chef d’oeuvre effectivement. Dans le genre « grands classiques » j’avais lu peu de temps après Tristan et Iseult (sans obligation scolaire non plus) et j’avais adoré aussi.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Natiora Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s