Madame lit un extrait de «La marche à l’amour»

20 réflexions sur “Madame lit un extrait de «La marche à l’amour»”

  1. Je n’oserai jamais les mots qui voudraient peindre Gaston Miron, impossible, ce « commis-voyageur de la poésie » m’entre par toutes les portes et les fenêtres sans étouffer un brin de l’espace bien qu’en occupant la totalité. Simple comme ce qui est véritablement grand, sa surhumanité me fait pleurer quand j’en approche J’aurais aimé vivre ce qu’il t’a laissé de son vivant car il est de ceux qui éclairent ma foi en l’Amour. Etre d’une poésie de chair humaine comme de nature, il bruisse, coule, revêt, sème, cycle, au diapason de l’univers.
    C’est avec une joie bleue (la sublime en ce qui me concerne) que je te félicite en premier lieu et te remercie en second, pour avoir eu cette initiative Madame lit.

    De tout coeur !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends… Miron fait en sorte que je garde foi en l’Amour… Il nous a raconté son histoire et je me retrouve beaucoup dans cette dernière…je me sens privilégiée d’avoir eu la chance de le rencontrer et d’avoir un petit message de lui. Comme il me l’a écrit, ses mots et son identité cheminent avec moi… Il est d’un vent fort, d’un lac en huile, d’un champs de rosée, d’un fleuve trop beau pour s’y baigner… Merci de ton message; il me touche…

      Aimé par 1 personne

Répondre à Francis Palluau Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s