Madame lit les impressions d’un participant au défi

9 réflexions sur “Madame lit les impressions d’un participant au défi”

  1. Je vous admire tout deux d’analyser si longuement (longuement par rapport à moi qui se contente de quelques lignes) un roman et de décrire vos impressions. J’y ai vu la vieillesse aussi dans ce livre. Et une sorte de fidélité. Je me demande encore si Florentino aurait aimé aussi fortement et aussi longtemps sa Fermina s’il l’avait épousée dès son jeune âge. Comme si l’amour ne diminuait pas parce qu’il n’était pas partagé. En tout cas, pour lui c’est loin des yeux près du coeur!

    Aimé par 1 personne

  2. Pour moi ce roman propose surtout un contraste entre le feu et les passions de la jeunesse, et l’attachement solide et plus rationnel de la vieillesse. Florentino et Fermina sont faits pour être ensemble, oui, mais pas dans l’absolu. Seulement sous certaines conditions et dans un certain contexte : frustrations passées, épreuves partagées mais avec distance, apaisement procuré par l’âge. Et pour une fois on célèbre l’amour des personnes âgées, ce qui n’est pas si commun en littérature !

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait! Ils ont un chemin à vivre chacun de leur côté pour se retrouver avec une perception différente de la vie, de l’amour, du temps. J’ai lu un autre roman célébrant l’amour des personnes âgées : « Il pleuvait des oiseaux » de Jocelyne Saucier. Il est très bien aussi. Merci!

      Aimé par 1 personne

Répondre à Madame lit Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s