Madame lit deux poèmes d’Anne Hébert

« La Fille maigre »

Chère lectrice, Cher lecteur,

En ce dimanche citation, j’ai choisi de partager avec vous deux poèmes tirés du Tombeau des rois (1953) d’Anne Hébert. Vous savez à quel point j’aime les écrits de cette poétesse et écrivaine qui a marqué le ciel québécois grâce à sa plume, son imaginaire et son immense talent.  

La fille maigre

Je suis une fille maigre
Et j'ai de beaux os. 

J'ai pour eux des soins attentifs
Et d'étranges pitiés

Je les polis sans cesse
Comme de vieux métaux.

Les bijoux et les fleurs
Sont hors de saison.

Un jour je saisirai mon amant
Pour m'en faire un reliquaire d'argent.

Je me pendrai
À la place de son cœur absent.

Espace comblé,
Quel est soudain en toi cet hôte sans fièvre?

Tu marches
Tu remues;
Chacun de tes gestes
Pare d'effroi la mort enclose.
Nos mains au jardin

Nous avons eu cette idée
De planter nos mains au jardin

Branches de dix doigts
Petits arbres d'ossements
Chère plate-bande.

Tout le jour
Nous avons attendu l'oiseau roux
Et les feuilles fraîches
À nos ongles polis.

Nul oiseau
Nul printemps
Ne se sont pris au piège de nos mains coupées.

Pour une seule fleur
Une seule minuscule étoile de couleur

Un seul vol d'aile calme
Pour une seule note pure
Répétée trois fois.

Il faudra la saison prochaine
Et nos mains fondues comme l'eau.

 

Pour découvrir mon poème préféré de cette dernière, cliquez sur Anne Hébert.

Comme je crois qu’il est important de lire de la poésie, n’hésitez pas à vous procurer un recueil de poèmes de cette grande dame. Mon conseil :

Bien à vous,

Madame lit  

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Oeuvre poétique 1950-1990 d’Anne Hébert par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

Catégories: Madame lit

9 commentaires »

  1. Merci pour ces conseils : j’avais déjà noté Kamouraska, mais je note aussi Les enfants du sabbat pour une prochaine commande (toujours aussi rare de trouver de la littérature québécoise dans nos librairies françaises…).

    Aimé par 1 personne

Répondre à Madame lit Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s