Madame lit Suzanne Travolta d’Élisabeth Benoit

J’avais pris la feuille et j’avais lu. Suzanne Travolta, 5399 Waverly.  Et déjà en lisant ce nom-là je m’étais dit que quelque chose clochait.

Chère lectrice, Cher lecteur,

Élisabeth Benoit a fait paraître l’an dernier son roman Suzanne Travolta chez la prestigieuse maison d’édition française P.O.L. Comme ce roman m’intriguait et qu’il m’avait été recommandé par un ami et lecteur de mon blogue, Robert Benoit, je me suis laissée tenter. Et, j’ai bien fait.

Tout d’abord, dans cette histoire, il est question de Suzanne Travolta, une informaticienne, qui est espionnée par Bob et Mike. Ces derniers travaillent pour une certaine compagnie. Suzanne vit à Montréal, dans le Mile-End, et elle a dû se rendre aux funérailles de Marie-Josée, une scénographe du quartier qui s’est donné la mort. Aux funérailles, Suzanne  rencontre Laurent, le frère de Marie-Josée, un acteur très connu, Ray, un copain d’enfance de Marie-Josée et de Laurent qui est en couple avec Nathalie, une relationniste et Georgia, la meilleure amie de la défunte. Chacun tente de comprendre pourquoi la femme s’est suicidée.

Entre des sorties dans des bars de Montréal et des séances de voyeurisme ou de fantômes, le lecteur, tout comme les personnages, cherchent à trouver un sens à ce que racontent ces derniers. Mais y en a-t-il un? Pourquoi Marie-Josée s’est-elle suicidée? Pourquoi Suzanne est-elle espionnée? Le lecteur croule sous les mots et les questions. Et Suzanne Travolta s’avère bien mystérieuse.

Mike et Bob prennent aussi la parole. D’ailleurs, à un certain moment, il est question d’un revolver…

Comme ces êtres seuls, le lecteur, tente de rassembler les pièces du puzzle. Y suis-je arrivée? Je crois bien même si j’ai été très surprise par la finale!

Mais encore, j’aime lorsque je suis dérangée par les procédés narratifs. Dans cette histoire, Élisabeth Benoit, grâce à un puissant jeu narratif, réussit à déstabiliser le lecteur. Ray prend la parole pour parler de sa sœur, tout comme Laurent. Chacun raconte son histoire et parle de la morte. Tout bouge, tout est fuyant. Le lecteur est entraîné dans leur discours et il s’éloigne de Suzanne et de la vérité. Ces deux hommes désirent la séduire. Tantôt la plume est répétitive comme pour meubler un silence, un malaise, et parfois, elle est poétique comme pour décrire une certaine beauté.

Toute notre vie, nous vivons sans savoir comment nous allons mourir, mais nous savons qu’à la fin cela se produira, d’une façon ou d’une autre cela se produira, et cette mort fera de nous ce que nous serons pour l’éternité, pour l’éternité nous ne serons plus que ce mort mort de telle ou telle mort. Nous n’avons qu’une idée vague et forcément inexacte du moment et des circonstances de notre mort, rien n’aurait de sens sans cela, avais-je pensé. La seule chose qui compte, c’est que nous ne savons pas.

J’ai trouvé cette vidéo sur YouTube et vous pouvez entendre Élisabeth Benoit parler de son roman. Par ailleurs, Élisabeth Benoit, avec ce premier bouquin, s’inscrit certainement dans la catégorie des écrivaines qu’il faut découvrir et lire. Une écrivaine est née.

Je vous recommande de lire Suzanne Travolta! C’est surprenant, c’est osé, c’est séduisant, c’est fuyant, comme la vie. Et il n’est pas question de John Travolta!

Que pensez-vous de cette histoire? Avez-vous lu Suzanne Travolta?

Bien à vous,

Madame lit

BENOIT, Élisabeth. Suzanne Travolta, Paris, P.O.L., 2019, 251 p.

ISBN 978-2-8180-4708-8

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Suzanne Travolta par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

10 commentaires »

  1. J’aime beaucoup ton texte à la fois quand tu parles du roman et de l’importance de l’auteure.
    J’ai eu les mêmes impressions que toi quand j’ai lu le roman à sa sortie. Je sais qu’elle en écrit un autre…

    Aimé par 1 personne

Répondre à flaure47 Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s