Madame lit Capitale de la douleur d’Éluard

10 réflexions sur “Madame lit Capitale de la douleur d’Éluard”

  1. Un délice avec les mots comme ce texte de la page 121. Le tableau est magnifique. C’est du nouveau pour moi ce moment de poésie. Merci pour cette découverte suite aux mots que tu emplois pour nous introduire à cette poésie.

    Aimé par 1 personne

    1. Tant mieux si je te redonne envie d’y replonger. Grâce à mon top 100, c’est ce que j’ai fait car je me suis rendue compte que je n’avais jamais rédigé d’article sur ce dernier. La poésie d’Éluard m’accompagne depuis presque 30 ans. C’est probablement mon poète français préféré… Merci!

      J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s