Madame lit une citation juste pour vous

Jane_EyreChère lectrice, cher lecteur,

Laissez-moi partager avec vous une citation tirée de Jane Eyre. Si vous n’avez pas lu ce grand classique de la littérature britannique, je vous le recommande fortement. Les personnages sont empreints de valeurs fortes, belles… Peu d’écrivains réussissent à créer de tels êtres de fiction. Cela relève du génie…

Alors vous vous trompez, vous ne me connaissez guère et ignorez de quel amour je suis capable. Chaque atome de votre chair m’est aussi précieux que la mienne ; dans la douleur et la maladie, il me serait encore précieux. Votre intelligence est mon trésor, et si elle sombrait, elle resterait toujours mon trésor. Si vous divaguiez, mes bras et non une camisole de force vous retiendraient; votre étreinte, même furieuse, aurait du charme pour moi ; si vous vous jetiez sur moi avec autant de sauvagerie que cette femme ce matin, je vous recevrais avec un embrasement plein d’amour tout en cherchant à vous dominer. Je ne m’écarterais pas de vous avec dégoût comme je le fais d’elle. Dans vos moments de calme, vous n’auriez ni gardien ni garde-malade autre que moi; et je pourrais me pencher sur vous avec une tendresse infatigable, même si vous ne m’accordiez pas un sourire en retour; et jamais je ne me lasserais de regarder dans vos yeux, même s’ils n’avaient plus conscience de ma présence (p. 262).

J’espère par le biais de cette petite citation vous donner le goût de lire ce récit… Le personnage de Jane Eyre me hante souvent. Jane Eyre est un être marqué par la liberté, la générosité du cœur et l’affirmation de soi. Je garde un souvenir fort de cette lecture… Il faudrait d’ailleurs que je lui consacre une chronique.

Au fait, est-ce que vous avez déjà lu ce magnifique récit?

Bien à vous,

Madame lit

Référence :

BRONTË, Charlotte. Jane Eyre, Paris, Presses de la Renaissance, 1968, 397 p.

Catégories: Mes citations

Tagged as: ,

17 commentaires »

  1. Quel merveilleux roman que ce Jane Eyre que vous m’avez fait connaître Madame. En ai lu le tiers pour l’instant, je savoure : la beauté de la description de Thornfield, la première rencontre entre Jane et Mr Rochester, la brillante discussion qui s’en suit.
    Un plaisir qui j’espère va se prolonger tout au long de ces pages. Merci Madame.

    Aimé par 1 personne

    • Alors, je vous souhaite une belle dégustation littéraire. Savourez ces personnages, ces mots, cette ambiance…jusqu’à la fin… Vous n’allez pas regretter cette lecture… Une bien belle cohérence textuelle dans ce récit…et quelle passion!

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s