Madame lit sur un célèbre vampire

Dracula de Bram Stoker

Chère lectrice, Cher lecteur,

Pour débuter mes citations du dimanche d’octobre, j’ai choisi de partager avec vous un extrait d’un roman fantastique épistolaire que j’ai beaucoup apprécié : Dracula. Le célèbre vampire ne cesse de hanter l’imaginaire collectif depuis la parution du livre de Bram Stoker en 1897. On retrouve le comte autant dans les bouquins que dans les adaptations cinématographiques. Enfant, je me souviens d’avoir eu très peur à la suite du visionnement du Bal des vampires de Roman Polanski. Vampire immortel, le comte se nourrit de sang et peut transformer ses victimes en êtres démoniaques. Mais, qui est-il?

Le vampire vit sans craindre le temps qui, coulant, ne peut pourtant suffire pour lui apporter la mort. Il continue son existence aussi longtemps qu’il peut se gorger du sang des vivants. Mieux (nous l’avons vu de nos propres yeux) : tant qu’il peut absorber du sang humain, il rajeunit, reprend des forces, les décuple, comme un homme qui aurait découvert la fontaine d’éternelle jeunesse. Mais du sang, il lui en faut. C’est pour lui une nécessité vitale. Il ne consomme rien d’autre. (…) Autres détails : il ne projette pas d’ombre et, comme Jonathan l’a observé, ne se reflète pas dans le miroir. Ses mains possèdent la puissance de vingt hommes – (…). p. 318

Et, il faut continuer de lire cette description pour en apprendre davantage sur ce légendaire personnage.

Avez-vous déjà lu le roman de Bram Stoker?

Bien à vous,

Madame lit

STOKER, Bram. Dracula, Paris, Pocket, 1992, 572 p.

ISBN 2-266-05366-3

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Dracula de Bram Stoker par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

17 commentaires »

  1. Honte à moi, cela fait beaucoup trop longtemps que je n’étais pas venue sur ton blog, mais quand j’ai vu que tu venais de publier un post sur « Dracula », je n’ai pas résisté.
    C’est un roman tellement beau, au cadre très intéressant, quand on voit se cotoyer quelques curiosité scientifiques et technologiques de la très positiviste fin du XIXe siècle et le fantastique le plus sombre. D’autant plus pour l’époque de sa publication, je le trouve assez moderne dans le traitement de ses personnages, en particulier celui de Mina! 😊

    (P.S.: J’adore « Le Bal des Vampires »!)

    Aimé par 1 personne

    • Merci Blanche! Et oui, pour son temps, le personnage de Mina s’avère assez moderne. J’espère rédigé une chronique sur ce roman épistolaire lu il y a très longtemps mais que j’aime bien. « Le Bal des vampires » a été un traumatisme durant mon enfance. J’avais tellement peur des vampires! Je croyais qu’ils vivaient dans notre grenier! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu le livre « Dracula »de Bram Stocker alors que j’étais adolescente, il y a bien longtemps, lequel m’a fait un effet inouï, je suis fan des vampires et des histoires fantastiques. Le film « Dracula » est venu après, je l’ai apprécié, mais ce n’était plus …J’entretiens avec le monde des vampires un rapport de crainte, de connivence, de frissons et de pitié. Que du bonheur !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Madame lit Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s