Madame lit pour la première lauréate du Nobel de littérature

Chère lectrice, Cher lecteur,

En ce 8 mars, Journée internationale des femmes ou Journée internationale des droits des femmes, je tiens à partager avec vous un extrait du Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf (1858-1940), femme de lettre suédoise et première femme a remporté le prix Nobel de littérature.  

«Nils avait la tête qui tournait et il eut les idées embrouillées pendant un bon bout de temps. L’air sifflait et fouettait. Le vent grondait dans les plumes comme une véritable tempête. Treize oies volaient autour de lui, cacardant et battant des ailes. Finalement, il se ressaisit et comprit qu’il devait tenter de savoir où les oies le conduisaient. Mais il n’avait pas le courage de regarder vers le bas. Cela lui donnait le vertige. Les oies sauvages ne volaient cependant pas très haut, car sinon leur nouveau compagnon de route aurait eu du mal à respirer. A cause de lui, elles volaient aussi moins vite que d’habitude. Enfin le garçon s’obligea à jeter un coup d’oeil vers la terre. Il vit alors comme une immense nappe étendue sous lui, divisée en d’innombrables carreaux, grands et petits. Tout n’était qu’angles et bords droits, rien n’était rond ni courbe. – Qu’est-ce donc que ce grand tissu à carreaux ? dit-il sans s’attendre à  une réponse. Mais les oies sauvages crièrent aussitôt : – Des champs et des prés ! Des champs et des prés ! Ils traversaient la plaine de Scanie. Les carreaux vert tendre étaient les champs de seigle ensemencés l’automne précédent et devenus verts sous la neige. Les gris jaunâtres étaient les chaumes, les bruns des champs de trèfle et les noirs, des champs de betteraves ou bien des terres en friche. Il y avait aussi quelques carreaux foncés avec du gris au centre ; c’étaient des fermes et les carreaux verdoyants, des jardins.»

Mais encore, je me souviens du dessin animé ayant bercé mon enfance. J’adorais Nils et son oie Jars. Quelle belle leçon d’humanisme à travers ce récit! Un garçon, Nils, assez méchant, apprend la bonté, le partage, la sensibilité, l’amitié, le respect, grâce aux oies sauvages. Je rêvais de m’envoler sur une oie et de partir explorer le monde. C’était pour moi la liberté, le rêve, la communion profonde avec la nature.

Sur le site des Libraires, voici ce que l’on retrouve pour décrire ce livre :

«En France, jusqu’à présent – sans parler des résumés de l’histoire circulant sous diverses formes, souvent illustrées – on ne connaissait ce roman que dans une version considérablement abrégée, tout simplement amputée d’un bon tiers ! […] Réduire les aventures de Nils Holgersson aux simples démêlés entre un garçon et un tomte, entre des oies sauvages et un renard est aussi barbare que réduire Don Quichotte au combat contre les moulins à vent. Le temps est heureusement venu de rétablir ce texte dans son intégralité, celle qui lui permettra, espérons-le, de sortir plus souvent de l’étagère des « livres pour enfants ». Selma Lagerlöf, on le verra à la lecture, n’a pas assemblé des cubes qui, arrangés différemment ou diminués de moitié, formeraient un ensemble aussi valable. […] Et l’on s’apercevra vite, en se souvenant qu’il parut au tout début du XXe siècle, que nous avons là l’un des premiers romans écologiques, un hymne aux capacités de l’homme qui sait rester maître de ses outils, et un plaidoyer pour le provincialisme – écrit à l’époque où l’on célébrait autant la machine que les nationalismes.»

Alors, c’était ma façon de rendre hommage à une grande dame de la littérature en cette Journée internationale des femmes.

Bonne Journée internationale des femmes!

Saviez-vous que c’était Selma Lagerlöf qui avait été la première lauréate du prix Nobel de littérature?

Bien à vous,

Madame lit

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

8 commentaires »

Répondre à Madame lit Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s