Madame lit du Gabrielle Roy

Chère lectrice, Cher lecteur,

Cette citation me fait beaucoup penser à moi. Est-ce que je me sens coupable de consacrer beaucoup de temps aux livres? Non. Pour moi, les livres m’apprennent aussi à aimer, à comprendre l’amitié et les êtres humains. Sans eux, je ne serais pas la femme que je suis. Alors, tout comme Gabrielle Roy, je l’assume.

Que pensez-vous de cette citation tirée de La détresse et l’enchantement, la magnifique autobiographie de Gabrielle Roy ?

Bien à vous,

Madame lit

logo_leslibraires

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander La détresse et l’enchantement via Les Libraires grâce à un lien sécurisé.

9 commentaires »

  1. Pour moi les livres nourrissent aussi les relations amicales et amoureuse dans le sens où je parle très souvent de littérature avec mes amis et mon compagnon. Les livres sont aussi un lien avec les autres, un partage d’idées et de sentiments. La vie intérieure et la vie extérieure se nourrissent mutuellement je pense.

    Aimé par 1 personne

    • De mon côté, je parle peu de livres avec mes amies qui ne sont pas des lectrices. Mon compagnon ne lit pas du tout. Mais, pour moi, les livres me permettent de mieux comprendre mes relations, mes sentiments et mon entourage. Aussi, par le biais de mon blogue, je peux partager avec vous ma passion pour les livres. Je crois fortement que les livres enrichissent notre monde intérieur et extérieur. Merci!

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai découvert Gabrielle Roy (Bonheur d’occasion) grâce à une autre blogueuse. Même si c’est une relation humaine en ligne, c’est une bonne démonstration du fait que lire va souvent de pair avec partage! En ce sens, je suis tout à fait d’accord avec le commentaire de laboucheaoreille. Je suis contente que le blog t’apporte une communauté lecture avec qui partager tes découvertes et enthousiasmes (tu as rarement des déceptions, je crois?)

    Aimé par 2 personnes

    • Oui, j’ai très peu de déception. En fait, je crois que je suis chanceuse par rapport à mes choix de lecture. Le seul livre que je n’ai pas aimé et dont j’ai rédigé une chronique a été «Le Maître et Marguerite». Je n’ai rien compris…

      J'aime

Répondre à Passage à l'Est! Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s