Madame lit une explication de L’Insoutenable légèreté de l’être

43 réflexions sur “Madame lit une explication de L’Insoutenable légèreté de l’être”

      1. « L’insoutenable légèreté de l’être » en premier. Ensuite, « L’immortalité » (j’ai bien aimé). Aussi « Risibles amours » , « La lenteur », « Le livre du rire et de l’oubli » et son essai littéraire « L’art du roman ». Je crois que tu as une belle brochette! 🙂

        Aimé par 2 personnes

  1. Ça fait des années et des années que je veux lire ce livre, sans me lancer. C’est décidé, cette année je le lis ! Ton tableau est très bien fait, car même sans l’avoir lu, ça me donne une idée des questions soulevées dans le texte. Merci !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci de me rappeler ce roman, je suis sans doute à un moment de ma vie où il me serait bien utile de le lire !
    A l’époque il m’avait laissé une envie irrépressible de légèreté.
    Chère Madame, que votre week-end long soit propice en bonnes lectures dont vous nous ferez certainement part ;o)

    Aimé par 1 personne

  3. Toujours pas lu malheureusement 😦
    C’est l’insoutenable incapacité à lire autant que l’on voudrait (et puis, je ne suis pas une rapide, je l’avoue) ! Mais je ne renonce pas à lire ce roman qui a l’air précieux dans ta vie de lectrice.
    Chapeau pour ce tableau, c’est une excellente idée de présentation. Et on se rend compte ainsi combien il est beau et difficile d’harmoniser soi et les autres.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Goran Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s