Madame lit du Joyce Carol Oates

Chère lectrice, Cher lecteur, 

Je suis plongée dans Blonde de Joyce Carol Oates comme je l’ai abordé sur ma page Lecture du moment. Je suis vraiment heureuse de découvrir la plume de cette grande dame de la littérature américaine par le biais de ce pavé (1110 pages) abordant la vie de Marilyn Monroe. Le défi Madame lit des livres du monde me permet, entre autres, d’explorer des univers inconnus et de me dire : « Je vais certainement lire d’autres bouquins de cette écrivaine ou de cet écrivain ». Je poursuivrai sans conteste ma découverte des univers romanesques de Joyce Carol Oates.

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous l’incipit que je trouve absolument génial. Joyce Carol Oates a réussi avec ce dernier à susciter mon admiration et à piquer ma curiosité dès le départ. Quelle plume! 

Alors vint la Mort, le long du boulevard dans la lumière sépia bleu du crépuscule. 

Alors vint la Mort à tire-d’aile comme dans les dessins animés pour enfants, sur sa sobre et lourde bicyclette de coursier.

Alors vint la Mort à coup sûr. La Mort inévitable. La Mort pressée. La Mort pédalant à tout rompre. La Mort transportant, dans son solide panier grillagé derrière la selle, un paquet marqué LIVRAISON EXPRESS/FRAGILE.

Alors vint la Mort, sur sa vilaine bicyclette, se frayant en experte son chemin dans le flot de la circulation à l’intersection de Wilshire et de La Brea où, en raison de travaux, les deux voies de Wilshire dans la direction ouest s’étranglaient en une.

La Mort si preste! La Mort qui faisait des pieds de nez à des klaxonneurs entre deux âges. […]

Alors vint la Mort pas gênée par l’air exsangue et brouillé de Los Angeles. L’air chaud et radioactif de la Californie du Sud où elle était née.

 Oui, j’ai vu la Mort. J’avais rêvé d’elle la veille. Et des nuits auparavant. Je n’avais pas peur. (p.15)

J’ai hâte de vous parler davantage de cette magnifique histoire lors de la publication de mon billet.

Avez-vous déjà du Joyce Carol Oates? 

Bien à vous, 

Madame lit

logo_leslibraires

Vous aimeriez lire ce récit en même temps que moi? N’hésitez pas à cliquer sur Blonde de Joyce Carol Oates.Vous serez redirigé sur le site des Libraires car ce blogue contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander des livres directement par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

OATES, Joyce Carol. Blonde, traduit de l’anglais par Claude Seban, Paris, Le livre de Poche, 2018, 1113 p.

ISBN : 978-2-253-15285-9

12 commentaires »

  1. J’ai malheureusement énormément de mal avec cette autrice. Pourtant comme je l’ai récemment lu sur la blogosphere (mais incapable de me souvenir QUI avait émis cet avis) : cette autrice aborde vraiment des thèmes qui ont tout pour me plaire et pourtant… Malgré mes essais répétés, je ne sais si c’est le style ou le point de vue… Je n’arrive pas à me jeter dans le roman, à l’apprécier. Blonde n’a pas échappé à cette impression.

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’aime beaucoup et j’ai lu un certain nombre de livres. mon préféré est sans conteste : Les chutes. Je crois que j’ai tout aimé d’elle mais parfois c’est tellement noir, que cela m’affecte un peu, cela m’assombrit en dedans. Alors je fais des pauses. Elle parle toujours de résilience, d’une façon ou d’une autre, ou de traumatisme de l’enfance. Elle rejoue sans arrêt son traumatisme à elle. Au fond elle écrit toujours le même livre mais c’est tellement bien fait, même quand ça se termine très mal ( je pense à La fille tatouée). Elle a une oeuvre prolifique.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, elle a une œuvre prolifique. Blonde me fascine et me perturbe… C’est si bien écrit, touchant, émouvant. En effet, ce roman aborde les traumatismes de l’enfance par le biais de Marilyn Monroe. Je veux lire Les chutes prochainement. La plume de cette écrivaine me touche. C’est comme un long frisson… Merci!

      J'aime

Répondre à Goran Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s