Madame lit Le goût de l’élégance

«Je m’appelle Simone. La libraire au tailleur jaune qui rêve d’une vie autrement.» (p.13)

Chère lectrice, Cher lecteur, 

En faisant des recherches pour préparer ma troisième capsule pour le Festin de livres, je suis tombée sur Le goût de l’élégance de Johanne Seymour. Comme j’aimais beaucoup le titre et que j’avais le désir moi aussi de goûter à l’élégance, je me suis dit que ce livre allait bien avec mon émotion du moment. 

Que raconte Le goût de l’élégance?

Simone Vendredi perd son emploi dans une librairie de grande surface, sans âme. Elle est congédiée en raison de ses retards injustifiés. Le jour où son patron lui annonce qu’elle doit rentrer immédiatement chez elle, une explosion dans un édifice a provoqué un ralentissement de la circulation, d’où son retard. Alors qu’elle est en larmes dans l’autobus la ramenant chez elle, elle voit une affiche présentant un poste à pourvoir dans une petite librairie. Elle décide de postuler et elle obtient l’emploi. Mais, Simone est habitée par un mal de vivre en raison de la violence autour d’elle et de sa solitude. En fonction, elle rencontre des personnes travaillant à la librairie dont les noms sont surprenants : Billy Crusoé, Alice Caroll, Guillaume Dumas, Amandine Verne, Philippe London. Grâce à ses collègues, Simone va retrouver peu à peu le goût de la vie, de l’amitié et de l’élégance. 

Ce que j’en pense  

J’ai beaucoup aimé ce petit bouquin de 165 pages rempli de magie et de poésie. Pourquoi? J’avais besoin d’un peu de tendresse, d’un peu de poésie, d’un peu d’humanité. Dès les premières pages, j’ai découvert un personnage découragé, déprimé et fauché qui va retrouver la joie de vivre grâce à la solidarité se trouvant entre les murs de la librairie, ce lieu magique. Simone accepte les mains tendues devant elle. À notre époque où l’être humain est bien souvent seul pour affronter ses épreuves, cela fait du bien à l’âme de croire qu’il y a encore des mains qui peuvent se tendre autour de soi et qu’il faut les accepter. 

Comme le mentionne son patron : 

« Je tiens un commerce qui a accès au savoir du.monde. Si je peux aider quelqu’un, éclairer sa route, même changer sa trajectoire, pourquoi je ne le ferais pas? » (p. 110)

Mais encore, dans une entrevue accordée au Journal de Québec, Johanne Seymour aborde le titre et la signification du terme élégance. Ainsi :

«L’élégance dont elle parle dans son roman n’est pas une élégance de façade, mais plutôt une élégance morale. «Ce sont toutes les formes d’élégance : l’élégance des sentiments, des mots, du cœur. La beauté. Pourquoi avoir toujours des affaires rudes? Ça serait bien qu’il y ait un peu de poésie dans le monde.»  

Donc, si vous avez envie de plonger dans une histoire mettant en scène une libraire au tailleur jaune qui en a marre de sa vie et qui la traîne avec un boulet, il faut lire ce bijou dévoilant une parcelle de beauté à travers la solidarité. La vie réserve des surprises à Simone et ces dernières font du bien.

J’ai passé un excellent moment en tant que lectrice. 

Que pensez-vous de mon article? 

Bien à vous, 

Madame lit

SEYMOUR, Johanne. Le goût de l’élégance, Montréal, Libre Expression, 2020, 165 p. 

ISBN978-2-7648-1386-7

logo_leslibraires

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander Le goût de l’élégance via Les Libraires grâce à un lien sécurisé.

6 commentaires »

  1. Intéressant ton article. Trouver un livre qui va avec tes émotions du moment. J’ai le goût le lire ce livre. Pour qui aime la littérature comment résister au plaisir d’entrer en contact avec une librairie. J’espère aussi passer un bon moment à la lecture de ce roman…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s