Madame lit des suggestions livresques britanniques

Défi_litt_2018_bonChère lectrice, Cher lecteur,

Pour le défi littéraire Madame lit des livres du monde, en octobre, il faut lire un livre (poésie, théâtre, essai, roman) d’un auteur britannique. J’ai décidé de partager avec vous quelques coups de cœur tributaires de ce coin du globe pour vous donner envie de plonger dans un univers ou encore pour vous aider dans votre préparation!

Sans plus tarder, voici des titres. J’ai cité l’extrait du site des Libraires pour chaque livre (résumé ou premières lignes). En cliquant sur le lien du livre, vous serez redirigé sur le site. Vous pouvez, si vous le désirez, commander le livre.

Orgueil et préjugés de Jane Austen 

«Édition enrichie (préface, notes, chronologie et bibliographie)   Orgueil_préjugés_Austen

Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…»

Pour en apprendre davantage sur mon admiration pour la plume de Jane Austen, cliquez sur Pourquoi Madame lit-elle du Jane Austen?

Jane Eyre de Charlotte Brontë

Jane_Eyre«Après une enfance passée au pensionnat de Lowood, une sévère institution pour orphelines, Jane Eyre devient gouvernante. Elle vit désormais au château de Thornfield auprès d’Adèle, la jeune pupille d’Edward Rochester. À travers une histoire d’amour passionnée, un autoportrait de femme libre et responsable, dans l’Angleterre du XIXe siècle.»

Un grand classique de la littérature britannique que j’ai adoré…

Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë

«Depuis son arrivée chez les Earnshaw, qui l’ont adopté, Heathcliff, enfant abandonné, Hauts de Hurlevent semble attirer le malheur sur la maisonnée. Hindley, l’aîné, l’a pris spontanément en grippe. Et tandis que l’orphelin s’est épris de sa soeur Catherine, celle-ci décide de quitter les Hauts de Hurlevent pour se marier, dans l’espoir qu’elle pourra soustraire le malheureux aux colères de son frère aîné…
Au comble du tourment, Heathcliff s’enfuit. Mais il reviendra accomplir sa vengeance et détruire ceux qui l’ont fait souffrir…
L’unique roman d’Emily Brontë, publié en 1847 sous pseudonyme, se présente comme la chronique d’un amour contrarié. Au climat passionnel qui ravage ses personnages, répondent les paysages de lande balayés par les vents, emblématiques de ce chef-d’oeuvre de la littérature anglaise, « le plus beau roman d’amour de tous les temps » selon Georges Bataille.»

La première fois que j’ai lu ce roman, j’ai été renversée par la puissance des sentiments habitant les personnages, par les magnifiques descriptions du paysage… à lire  au moins une fois dans sa vie!!!

Les vagues de Virginia Woolf 

«Tandis que les vagues déferlent sur le rivage, six voix s’élèvent en contrepoint, celles de Les_Vaguestrois filles et de trois garçons, qui parlent dans la solitude, se racontent, s’entrelacent, et pleurent la mort de leur ami Percival. Ce livre n’est pas dans le droit fil des ouvrages qui, de La Chambre de Jacob et Mrs Dalloway à Vers le Phare, puis des Années à Entre les actes, ont fait de Virginia Woolf la romancière la plus originale du XXe siècle anglais, mais une élégie, un poème en prose, où alternent souvenirs heureux et sombres de l’enfance, communions éphémères, rencontres manquées, amour de la vie et fascination de la mort.
Chaque image fait surface un bref instant, à la manière de cet aileron entrevu un jour sur la mer vaste et vide, source de terreur et d’extase, que l’auteur s’efforce ici de capturer. Et les vagues, de leur grondement sourd et éternel, referment le livre comme elles l’avaient ouvert.»

Parce que ce livre ouvre la porte de la beauté intérieure accompagnée par le chant de l’eau…

Rebecca de Daphné du Maurier 

Rebecca«Rebecca, la femme de Maxim de Winter, est morte noyée dans des circonstances étranges. Ce dernier se remarie avec une jeune fille timide et inexpérimentée, angoissée par l’influence que Rebecca semble encore exercer sur le personnel de Manderley, un manoir majestueux à l’ouest de l’Angleterre, et sur son époux.»

Pour connaître mes impressions sur ce roman, cliquez sur Rebecca.

L’Amant de lady Chatterley de D.H. Lawrence

«Le roman le plus connu de D.H. Lawrence. Son succès repose sur l’idée que c’est le chef-Amant_Lady_Chatterleyd’œuvre de la littérature érotique, l’histoire d’une épouse frustrée, au mari impuissant, et qui trouve l’épanouissement physique dans les bras vigoureux de son garde-chasse. Mais l’importance du livre est dans la peinture d’un choc historique et social qui constitue le monde moderne. Entre la communauté rurale anglaise et le monde industriel, c’est tout le tissu d’un pays qui se déchire.
La forêt du roman, où vit Mellors, le garde-chasse, représente le dernier espace de sauvagerie et de liberté ; lady Chatterley l’y retrouve et s’y retrouve, tout en voyant basculer son univers habituel. Ce roman poétique doit être lu comme un mélange de voyage initiatique, de descente aux enfers, comme une grande lamentation sur l’état de l’Angleterre, aux échos bibliques. L’intrigue amoureuse séduit à une première lecture ; mais le roman a une valeur historique et symbolique. Traduit par F.
Roger-Cornaz

J’ai apprécié cette lecture car elle parle d’amour, de passion, de désir…

Roméo et Juliette de William Shakespeare

Roméo_juliette«À Vérone, au XVIe siècle, lors d’un bal, les héritiers de deux familles rivales, Roméo Montaigu et Juliette Capulet, tombent amoureux l’un de l’autre. Malgré la guerre qui déchire les deux clans, ils décident de vivre leur amour. Le texte est enrichi d’une lecture d’image et d’une mise en perspective explorant l’humanisme politique et éthique, le registre de la pièce, le contexte historique, etc.»

Parce qu’il faut s’abreuver à la beauté de ce texte afin de faire revivre l’histoire entre les deux amoureux de Vérone.

Dracula de Bram Stocker

«Jonathan Marker, jeune et brillant clerc de notaire, se rend pour affaires dans lesDracula Carpates, où réside son client, le comte Dracula. Celui-ci se révèle un hôte chaleureux et prévenant, mais la curiosité incite Jonathan à pousser son exploration de l’immense château toujours un peu plus loin. À travers les lettres qu’il lui envoie presque chaque jour, Mina, sa jeune épouse restée à Londres, découvre qu’une effroyable réalité se tapit dans l’ombre de la légende…»

Pour découvrir l’histoire derrière le personnage légendaire…

Les aventures d’Alice au pays des merveilles Lewis Carroll

Alice_merveilles«Alice s’ennuie près de sa soeur aînée. Elle rêve alors d’un lapin blanc qu’elle suit dans un terrier. Il l’entraîne dans des aventures vertigineuses qui défient toutes les lois de la logique. C’est l’occasion pour Alice de bavarder avec des animaux qui l’interrogent sur son existence. Ce coffret réunit les deux histoires racontant les aventures d’Alice.»

Parce que c’est Alice et que cette édition illustrée par Benjamin Lacombe est sublime!

Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy

Foule_déchaînée«Gabriel Oak, jeune paysan du Wessex, est devenu propriétaire d’une bergerie. Il s’éprend de Barbara Everdene, venue s’installer au pays avec sa tante. Mais la belle repousse ses avances avec hauteur. Ayant perdu toutes ses bêtes par la faute d’un chien mal dressé, Gabriel, ruiné, est réduit à trouver du travail dans une ferme qu’il vient de sauver d’un incendie et dont la propriétaire n’est autre que… Barbara, qu’un héritage a rendue riche.
Entretemps, la jeune femme subit les assauts d’un prospère exploitant, William Boldwood, mais aussi de son rival, le fringant sergent Francis Troy, qu’elle finit par épouser, sans savoir qu’une domestique, Fanny, est enceinte de ses œuvres… Gabriel ne parvient pas à lui cacher la mort en couches de la mère et de l’enfant, tandis que Troy, repentant, tente de se noyer. Alors que chacun le croit mort, il resurgit à la veille de Noël et est abattu par Boldwood, qui retourne l’arme contre lui. Lorsque enfin Barbara comprend qu’elle n’a jamais eu qu’un ami, Gabriel lui annonce qu’il quitte l’Angleterre pour la Californie…
Le quatrième roman de Thomas Hardy (1874) fut son premier grand succès public et critique.»

Pour lire mon billet sur ce roman, cliquez sur Loin de la foule déchaînée.

J’espère que cette liste vous aidera à faire un choix pour le défi littéraire! J’ai hâte de connaître le bouquin qui bercera certaines de vos soirées d’octobre.  Dès que ma Lecture du moment est terminée, je vais plonger dans L’auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier puis dans Elizabeth et son jardin allemand d’Elizabeth von Arnim pour le mois consacré à la littérature britannique.

Bon mois britannique!

Bien à vous!

Madame lit

Source : Les Libraires. http://www.leslibraires.ca

Cet article contient des liens d’affiliation grâce à un partenariat avec la logo_leslibrairescoopérative des Librairies indépendantes du Québec. Vous pouvez commander de livres directement par le biais du site Web des Libraires grâce à un lien sécurisé.

22 commentaires »

  1. Je me permets d’ajouter une suggestion de lecture à cette déjà ambitieuse liste consacrée à la littérature britannique : si tout le monde s’accorde à dire que les sœurs Brontë ont chacune à leur actif un chef-d’œuvre de la littérature, on omet toujours de mentionner celui d’Anne, « La Locataire de Wildfell Hall ». Considéré comme l’un des premiers romans féministes, ce roman n’a rien a envier à « Hurlevent » ou « Jane Eyre », tant pour ses qualités littéraires que pour son propos contestataire. Je me demande même si ce n’est pas le Brontë que j’ai préféré ! Je me permets, si ça ne t’ennuie pas, de mettre un lien ici vers ma chronique sur ce roman : ce n’est pas tant pour faire de la pub maladroite pour mon blog que pour encourager le plus de monde à jeter un œil vers ce chef-d’œuvre trop rarement lu 🙂
    https://textualites.wordpress.com/2018/01/31/la-locataire-de-wildfell-hall-de-anne-bronte/

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne piocherai pas dans cette sélection, tu sais que moi et les classiques… Mais j’ai déjà lu deux romans pour ce mois anglais, j’espère avoir le temps d’en lire un troisième. Bonnes lectures à toutes et à tous !

    Aimé par 1 personne

  3. Suite à tes suggestions j’ai lu trois romans de Jane Austen et découvert Les Vagues de Virginia Woolf. Un sincère merci et je poursuivrai pendant ce mois d’octobre en lisant Jane Eyre et Les Hauts de Hurlevent.
    Cela devrait aussi merveilleux que les autres livres que tu m’as proposés…
    Que de belles suggestions dans cette liste…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s