Madame lit L’oiseau de Colette

Oiseau_Colette1

Chère lectrice, Cher lecteur,

Si vous lisez mon blogue depuis un certain temps, vous connaissez mon admiration pour le travail d’Isabelle Arsenault :

Dans les ouvrages cités, Isabelle Arsenault a donné vie aux personnages créés par d’autres (Fanny Britt et Amy Nowesky). Dans L’oiseau de Colette, elle a écrit le texte et elle l’a illustré. Que raconte l’histoire? À la demande de sa maman, Colette, petite fille du Mile-End à Montréal, vêtue d’un imperméable jaune,  explore son nouveau quartier puisque sa mère lui refuse un animal de compagnie. Elle rencontre des copains qui l’aident à retrouver sa perruche bleue avec du jaune dans le cou prénommée Élizabeth comme la princesse ou la reine! Est-ce un oiseau imaginaire?

C’est avec bonheur que j’ai retrouvé le coup de crayon d’Isabelle Arsenault. Elle a su inventer des personnages très attachants avec des particularités qui leur sont propres. Nous pouvons penser à Berthe qui aime les chats noirs ou à Scott et son livre.  J’ai apprécié l’imagination débordante de Colette. D’ailleurs, la couleur jaune lui est associée (couleur de l’album, couleur de son imperméable, couleur du cou de sa perruche). Elle devient un soleil pour les enfants de cette ruelle grâce à son imagination, à sa candeur et à son talent de conteuse! Elle illumine la grisaille autour d’elle. Les dessins sont présentés dans les tons de noir et gris et le lecteur retrouve un peu de bleu pour symboliser l’imagination, la créativité. C’est un album réussi. Il ouvre les portes d’une ruelle au lecteur et ce dernier souhaite en apprendre davantage sur cette bande du Mile-End!

OIseau_Colette2

Isabelle Arsenault mentionne dans une entrevue accordée à la Presse :

« J’aime un livre quand tout n’est pas dit et quand l’illustration amène ailleurs. »

Avec ce premier opus, elle a su entraîner son lecteur ailleurs, là où il peut se laisser ensoleiller par la douce Colette…

N’hésitez pas à regarder le reportage suivant réalisé par La Fabrique culturelle qui relate le travail de l’illustratrice, de l’auteure et de celle qui a fondé avec son mari les Éditions La Pastèque.

https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/9759/isabelle-arsenault-la-beaute-sauvage-de-l-enfance

L’oiseau de Colette s’adresse aux enfants entre 4 et 8 ans.

Avez-vous lu ce petit bouquin? Connaissez-vous le travail d’Isabelle Arsenault?

Au plaisir de vous lire!

Bien à vous,

Madame lit

Arsenault, I. (2017).  L’oiseau de Colette, Montréal : La Pastèque.

La Fabrique culturelle. Isabelle Arsenault : la beauté sauvage de l’enfance  [Vidéo en ligne]. Récupéré de https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/9759/isabelle-arsenault-la-beaute-sauvage-de-l-enfance

Lortie, M.-C. (2017, 7 mai). La personnalité de la semaine Isabelle Arsenault. La Presse +. Récupéré de http://plus.lapresse.ca/screens/2095c44c-9eb4-4db2-bd54-22743f414da4__7C___0.html

Vous aimeriez acheter ce livre, n’hésitez pas à cliquer sur L’oiseau de Colette. La livraison est gratuite!

Bannière_Bookwitty

 

 

11 commentaires »

  1. Je n’ai pas beaucoup lu de roman graphique ou de roman illustré.
    Faudrait bien que je tente l’aventure.
    Le nom d’Isabelle Arsenault me dit quelque chose. on le voit de plus en plus souvent.
    En attendant Bojangles par Ingrid Chabbert , Carole Maurel , Olivier Bourdeaut me tente assez.
    Si vous le lisez avant moi, vous nous en parlerez.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s