Madame lit ses tops de la décennie!

Chère lectrice, Cher lecteur,

Comme nous allons changer d’année et bien j’ai préparé mes tops de la décennie (un sur la littérature française- étrangère et un autre sur la littérature québécoise). Vous pouvez cliquer sur les liens pour consulter mes articles. S’il n’y a pas de lien, c’est que je n’ai pas rédigé de chronique sur le livre mentionné. Pour dresser ces tops, j’ai sorti mes carnets de lecture et je me suis amusée à repenser à de merveilleux bouquins.

Mon top littérature française et étrangère

  • 1. Belle du Seigneur d’Albert Cohen – Première position de ce top car c’est tout simplement le plus beau roman d’amour que j’ai lu.
  • 2. Don Quichotte de la Manche de Cervantès- Un livre inoubliable, magnifique, racontant le destin d’un homme extraordinaire et de son fidèle ami.
  • 3. L’amour aux temps du choléra de Gabriel Garcia Marquez – Une historie d’amour défiant le temps et les conventions. À lire absolument!
  • 4. La vie devant soi de Romain Gary – Un sublime roman qu’il faut lire ou relire pour s’abreuver à la beauté des mots, à la joie de vivre de Momo, à sa sincérité et à son humanisme.
  • 5. Eugène Onéguine de Pouchkine – Ce récit parle d’amour, de jeunesse, de dandysme, de mort, de vie à la campagne, de regret. Un chef d’oeuvre…
  • 6. Terre des hommes de Saint-Exupéry – Chaque phrase de ce récit s’enchaîne pour sculpter un univers frisant la perfection.
  • 7. La porte de Magda Szabo – Pour aller à la rencontre d’Emerence, femme forte, insaisissable, intransigeante, indépendante mais d’une humanité rarement égalée. C’est toute la singularité de cet être qui éclate à chaque page.
  • 8. La trilogie 1Q84 d’Haruki Murakami- J’ai tout simplement adoré plonger dans cette trilogie aux deux lunes.
  • 9. Rebecca de Daphné du Maurier – Lorsque j’ai terminé ce récit, je me suis dit que j’avais rencontré des personnages torturés, magnifiques dans leur douleur, leur peur et leur devenir. Un grand roman!
  • 10. La servante écarlate de Margaret Atwood – Parce que j’ai été choquée par cette perte soudaine des droits de la Femme.

Mon top littérature québécoise

  1. Anne Hébert, vivre pour écrire de Marie-Andrée Lamontagne – Comme je suis une admiratrice inconditionnelle d’Anne Hébert, je savais que ce livre serait une lecture marquante. Mais à ce point, non.
  2. Le dernier chalet d’Yvon Rivard – C’est beau, c’est puissant, c’est l’été qui chante à travers une autre plume, celle d’Yvon Rivard.
  3. La trilogie 1984 d’Éric Plamondon (Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, Pomme S) – Parce que 1984 ne sera plus jamais 1984! Une trilogie riche en faits historiques comme je les aime.
  4. L’orangeraie de Larry Tremblay – Que dire d’un petit roman avec des thèmes gros comme l’univers? Qu’il faut le lire car c’est un véritable coup de poing en plein cœur que reçoit le lecteur occidental.
  5. La femme qui fuit d’Anais Barbeau-Lavalette – C’est une partie de l’histoire du Québec qui nous est présentée et d’une Amérique aux prises avec la ségrégation qui est aussi relatée au fil des pages.
  6. De synthèse de Karoline Georges – C’est un roman perturbant, fascinant, dérangeant autour du thème de l’image. J’ai revisité mes souvenirs et je me suis reconnue au fil des pages..
  7. Folle de Nelly Arcan – Je dois dire que c’est mon préféré jusqu’à maintenant de cette grande écrivaine. Nelly Arcan présente une lettre pour décrire un amour. C’est beau..
  8. L’énigme du retour de Dany Laferrière – Ce bouquin entraîne le lecteur dans un voyage intérieur à travers une réflexion poétique de qualité. Ainsi, il aborde, en autres, le deuil, l’exil, le temps, l’espace, la vie, les sens.
  9. Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier – J’ai déjà visité Timmins, Cochrane, Matheson, Porcupine, etc. Ainsi, en lisant ce roman, je me suis replongée dans de beaux souvenirs et je me suis remémorée les paysages que j’ai tant appréciés. En même temps, j’ai pu en apprendre énormément sur des événements qui ont marqué l’âme de cette partie de l’Ontario.
  10. Le Monde sur le flanc de la truite de Robert Lalonde – Je peux vous révéler que ce dernier mérite d’être lu par tous les amoureux de la littérature, de l’écriture, de l’acte de création, de la nature.

Alors, voici mes tops de la décennie!

Pour la terminer, je partage avec vous une chanson traditionnelle québécoise.

Bon réveillon et bonne année 2020!

Bien à vous,

Madame lit

12 commentaires »

  1. J’essaie d’imaginer tout le travail nécessaire à la rédaction de ce texte. Un choix qui m’inspire pour des lectures en 2020.
    Le premier top : Eugénie Onéguine, La porte et Rebecca.
    Pour le second, De synthèse, Il pleuvait des oiseaux et le livre consacré à Anne Hébert.
    Je n’ai lu que le premier tome de la trilogie et la façon dont tu en parles va m’inciter à m’y remettre.
    Merci encore pour ce travail de recherche…

    Aimé par 1 personne

  2. Une belle liste, qui me fait penser que j’ai encore beaucoup de classiques à découvrir (heureusement, j’ai lu Belle du Seigneur, mais il y a très très longtemps), de même qu’en ce qui concerne la littérature québécoise.
    Je te souhaite une nouvelle décennie de lectures pleine de plaisir, de découvertes et d’échanges (sans compter les défis auxquels je participerai quand ce sera possible)!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Passage à l'Est! Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s